Les infos du monde de la chaussure



> Démarrage le 12 janvier 2011 pour les soldes d'hiver
La fixation des dates se fera officiellement en décembre 2010, mais les soldes d'hiver 2011 devraient débuter, sauf exception, le mercredi 12 janvier 2011 pour se terminer le mardi 15 février 2011.
Concernant les soldes de l'été prochain, l'article D. 310-15-2 du code du commerce fixait au dernier mercredi de juin la date de démarrage de la période des soldes ; une date jugée trop tardive en 2010 par les commerçants (les grands magasins et le grand commerce en général, mais pas seulement). Le décret n° 2010-1203 du 11 octobre 2010 modifie l'article D. 310-15-2 pour permettre d'avancer à l'avant-dernier mercredi du mois de juin la date de démarrage des soldes d'été lorsque le dernier mercredi intervient après le 28 juin. Concrètement, les dates des soldes d'été 2011 débuteront le 22 juin. - le 28/11/10

> La FEH et l'UCV se rapprochent
La Fédération des Enseignes de l'Habillement (FEH, succursalistes) et l'Union du grand commerce de Centre-Ville travaillent désormais ensemble, dans les mêmes locaux, sur certains dossiers comme l'emploi, la fiscalité, l'urbanisme et l'environnement. Seul sujet à ne pas être concerné par le rapprochement : la gestion des conventions collectives de branche et le dialogue social dans les entreprises. - le 28/11/10

> Frédéric Lefèbvre en charge du commerce
Hervé Novelli n'est plus en charge du Commerce au gouvernement. Il est remplacé par Frédéric Lefèbvre au Secrétariat d'Etat chargé du Commerce, de l'Artisanat, des PME, du Tourisme, des Services, des Professions libérales et de la Consommation. - le 28/11/10

> Feu vert pour Charles Jourdan à l'international
Propriétaire de la marque Charles Jourdan en France, le Groupe Royer était barré jusqu'ici dans son exploitation à l'international. L'Office des faillites suisse, qui bloquait les droits de licences à l'international depuis 2008, date de la liquidation, a autorisé le groupe à vendre des chaussures Charles Jourdan partout dans le monde à l'exception notable de l'Amérique du Nord (Etats-Unis et Canada). - le 28/11/10

> Kickers a déménagé
Les bureaux de Kickers ont été transférés à Cholet à compter du 29 octobre 2010. Ses nouvelles coordonnées :
51, avenue du Maréchal-Leclerc - BP 70357
49303 Cholet cedex - le 28/11/10

> Les 15-29 ans masculins dépensent autant que les jeunes femmes
On le subodorait mais on en est convaincu désormais : les ados et jeunes adultes masculins (15-29 ans) dépensent autant que les jeunes femmes pour leur habillement, selon une étude de l'Institut Français de la Mode (IFM). Ils ont, en 2009, consacré 3,9 milliards d'euros à l'achat de vêtements en France, soit autant que les femmes du même âge. A noter que les jeans ont représenté 23 % de ce budget. - le 28/11/10

> SALONS : 23-25 janvier 2011 à la Porte de Versailles : Mess Around confirme son ouverture à la maroquinerie
La prochaine édition de Mess Around se tiendra à Paris expo Porte de Versailles du dimanche 23 au mardi 25 janvier 2011, en même temps que les autres salons de mode. La nouvelle communication du salon traduit, dans un esprit toujours décalé, la volonté de Mess Around de proposer une offre significative et sélective de marques de chaussure, maroquinerie + bagagerie et accessoire. Il développe et renforce cinq univers distincts, du casual/urbain/ sport en passant par les créateurs (Coming Soon), la mode ville Femme/Homme, l'enfant (Mini Mess by Mess Around) et la maroquinerie+bagagerie (Bagstage). Concernant les quatre univers chaussure, seront d'ores et déjà présentes :
Urbain/Casual/Sport : Aigle, Airness, Big Star, Bjorn Borg, Camper, Compagnie de Californie, Converse, Dkode, Dupe, El Naturalista, Ground Five, Kickers, Goliath, Mel, Relife, Rockport, US Polo, ...
Mode Ville Femme/Homme : Cop Copine, Cushe, Eject, Gant, Grotesque, Hush Puppies, KT design by Kenzo Takada, Muratti, Mephisto, One Step, Virus Moda, ...
Coming Soon : Bagllerina, Divine Touch, Little Moon, Machin Machine, Po-zu, Swinguettes, Papucei, ...
Mini Mess by Mess Around : Art, Babybotte, Benji, Bloch, Eden Park, Elle, Keds, Kenzo, Kickers, New Balance, Noël, Petit Bateau, Pom d'Api, Spring Court, Schmoove, ... A noter l'arrivée du groupe Berthier sur l'espace Mini Mess et le fait que Kickers n'exposera pas en janvier à Première Classe. D'autre part, Mess Around met en avant les jeunes talents de demain et lance la 4e édition de son concours Step by Step.
En phase avec l'évolution de l'offre de Mess Around, le concours - initialement dédié à la seule création chaussure - franchit un nouveau pas en s'ouvrant à la maroquinerie. Les candidats pourront donc présenter des projets chaussure ou maroquinerie, dans les catégories homme, femme ou enfant. Les lauréats de cette nouvelle édition seront désignés par un jury de professionnels et auront l'opportunité de présenter leur projet sur l'espace Step by Step de Mess Around, à Paris Porte de Versailles. Date limite de réception des dossiers : le 20 décembre 2010. - le 28/11/10

> 19-21 octobre à Dubai : Le Middle East Fashion Days by Who's Next mieux orienté qu'en 2009
Who's Next et Première Classe ont tenu salon à Dubai du 19 au 21 octobre pour la deuxième année consécutive mais avec des modifications notables : nouveau lieu, nouveau concept, nouveau nom ! Bien leur en a pris puisque la fréquentation a augmenté de 61 % par rapport à l'édition 2009, soit 1 934 visiteurs (entrées uniques), la majorité d'entre eux venant de la région Moyen-Orient et Afrique du Nord (EAU, Koweit, Liban, Arabie Saoudite, Qatar, Egypte et Bahrein).
L'offre était plus en adéquation avec les attentes de ce marché et le comportement des acheteurs de la zone. Les défilés, les conférences traitant de l'avenir du retail au Moyen-Orient et le " Shopping Day " ouvert au grand public le dernier jour, ont été quelques unes des clés de la réussite de cette édition. Côté exposants, le mix produits proposé par les 120 marques participantes s'est étoffé cette année avec l'introduction de créateurs régionaux.
Prochain rendez-vous : en octobre 2011. - le 28/11/10

> Production : Wortmann franchit la barre des 800 millions d'euros
Malgré des conditions générales difficiles, le groupe allemand Wortmann a réalisé un chiffre d'affaires de 832,1 millions d'euros au cours de l'exercice 2009/2010 clos le 31 mai 2010. L'année précédente, le chiffre d'affaires total était de 798,9 millions d'euros. Avec une croissance consolidée de 4,2 %, la limite des 800 millions d'euros de CA a été dépassée pour la première fois.
Le groupe s'est montré particulièrement prospère en Allemagne où la croissance a atteint plus de 10 %. Il a fallu concéder des pertes sur quelques marchés d'exportation et pour les produits vendus sous marque de distributeur en Asie avec des clients d'outremer. Le taux d'exportation a ainsi légèrement diminué à 51,8 % (année précédente 53,9 %).
Sur la base du carnet de commandes actuel pour l'exercice en cours, Wortmann parie sur une nouvelle croissance à deux chiffres en 2010/2011. Le climat de consommation connaît en ce moment un développement favorable sur tous les marchés. Le commerce de détail des chaussures, en Allemagne par exemple, a pu augmenter en 2010 d'environ 4 % au cours des sept premiers mois.
Tamaris, la marque porte-drapeau du groupe Wortmann, continue sur sa lancée. Sa notoriété a réussi en l'espace de deux ans à s'accroître de 15 % pour atteindre 51 %. Les partenariats " système Tamaris " continuent de recevoir un accueil très positif dans le commerce de détail. Ce concept de surface de vente exploitée par des partenaires enregistre actuellement 359 surfaces de vente Tamaris, dont 139 sous forme de magasins à marque unique et 220 shop in shop. À cela s'ajoutent encore 21 magasins et 25 shop in shop déjà sous contrat. Le nombre des surfaces de vente contrôlées par Tamaris atteint un total de 405, ce qui correspond à une augmentation de 44 % par rapport à l'année précédente.
Le total des investissements au cours du dernier exercice a atteint plus de 50 millions d'euros. A lui seul, le nouveau centre logistique sur le site de Detmold en Allemagne se chiffre à presque 35 millions d'euros. Les autres investissements de 15 millions d'euros environ se situaient légèrement au-dessus de ceux de l'exercice précédent. Le nouveau centre logistique doit être mis en service à la fin de l'année avec le début des livraisons pour la saison Printemps-Eté 2011.
Au 31 mai dernier, 868 collaborateurs étaient employés dans le monde entier (820 l'année précédente), dont 487 en Europe. Une maind'œuvre d'environ 30 000 personnes produit en outre dans le monde entier pour Wortmann. Les sociétés européennes ont vendu 26,8 millions de paires dans le segment Fashion. Avec environ 39 millions de paires dans le secteur Standard, le groupe est le le leader incontesté du marché des chaussures mode pour femmes en Europe. Wortmann exploite en Europe les marques Tamaris, Marco Tozzi, Caprice, Jana et s.Oliver. - le 30/10/10

> Filière : Le CNC renfloue la Fédération Française de la Maroquinerie
Le Conseil National du Cuir (CNC) a prêté 500 000 euros à la Fédération Française de la Maroquinerie, en cessation de paiement. Ce prêt aurait fait l'objet d'un vote à bulletin secret le 20 septembre. 18 votants se sont prononcés pour, 3 contre et 1 abstention. Etaient représentés les conseils syndicaux, confédérations et autres fédérations. Ce prêt ferait l'objet de plusieurs conditions, notamment que la banque de la Fédération accepte de reporter son prêt sur 20 ans, et que les principaux membres de la Fédération s'engagent à payer leurs cotisations pour les cinq années à venir. la Fédération Nationale de la Maroquinerie regroupe quelque 162 entreprises de plus de dix personnes et 800 artisans. - le 30/10/10

> MBT
Guido Heck a été nommé directeur des ventes internationales de MBT International, marque de chaussures " physiologiques ". Agé de 48 ans, il a occupé des postes de responsable commercial successivement chez Nike (1991-2005), Mephisto (2005-2008) et Rohde (2008-2010). La marque suisse est aujourd'hui présente dans 35 pays et en France depuis 2009. MBT (Masai Barefoot Technology) s'appuie sur une technologie de semelle qui recrée de l'instabilité en s'inspirant de la marche pieds nus du peuple Masaï, vivant essentiellement au Kenya et en Tanzanie. - le 30/10/10

> 1er-4 octobre Jardin des Tuileries : Première Classe plus international que jamais
Le salon Première Classe qui s'est déroulé du 1er au 4 octobre derniers au Jardin des Tuileries a reçu 12 692 visiteurs (- 2 %), une fréquentation proche de celle - excellente - d'octobre 2009. Son rayonnement international est conforté avec 61 % de visiteurs étrangers. Cela dit, les acheteurs français ont accusé un recul de 10 % sur la session d'octobre, à session équivalente, avec 4 940 visiteurs. La province a augmenté ses scores de 24 %, avec 1 872 entrées (soit 38 % du visitorat français), alors que les boutiques et grands magasins de la région Paris IDF ont enregistré une baisse de 23 % avec 3 068 visiteurs. Avec 3 % de progression et 4 806 visiteurs, les européens (hors France) représentent 62 % de la fréquentation étrangère : l'Italie conserve le premier rang après la France + 2 % (1 744 visiteurs) ; l'Angleterre - 18 % (512 visiteurs) ; l'Allemagne + 27 % (572) ; l 'Espagne + 10 % (360) ; la Belgique - 8 % (330) ; la Suisse + 6 % (284) et les Pays- Bas + 30 % (166).
Le visitorat asiatique reste très fidèle (22 % du visitorat étranger). Il maintient son taux de fréquentation par rapport à octobre 2010 (+ 1 %, soit 1 702 visiteurs). Le continent américain confirme son retour sur les salons parisiens, amorcé en octobre dernier, et marque une progression de 9 %. Avec 670 visiteurs, soit + 4 % par rapport à octobre 2009, les Etats-Unis représentent le 3e pays étranger le plus présent sur le salon. - le 30/10/10

> Des françaises s'exposent au Pavillon Gabriel
Sous l'égide de la Fédération Française de la Chaussure et avec le soutien de la Direction générale de la Compétitivité, de l'Industrie et des Services (DGCIS) au Ministère de l'Industrie et de l'Emploi et du CTC, une sélection de marques (femme et homme) s'était réunie le 5 octobre au Pavillon Gabriel - dans le cadre de la semaine de la mode - pour dévoiler le " jene-sais-quoi " unique de la chaussure française, au cours d'un parcours initiatique. On retrouvait ainsi quelques-uns de ses fleurons : Arche, J. Fénestrier, Heschung, Paraboot et Parallèle. - le 30/10/10

> La chaussure italienne à Paris
Quarante fabricants italiens ont présenté pour la première fois du 1er au 3 octobre 2010 leurs collections de chaussures Printemps-Eté 2011 au Pavillon Gabriel à Paris. Les collections pour hommes et femmes étaient haut de gamme, travaillées à partir des plus belles matières et selon des techniques de production proches de l'artisanat. Tous les exposants, dont la plupart ne sont pas encore représentés sur le marché français, venaient des grandes régions de production italiennes : Marches, Toscane, Vénétie, Lombardie, Ombrie, Piémont, Campanie et Emilie Romagne. La France est le premier marché export pour l'Italie, devant l'Allemagne, les Etats-Unis, la Suisse et la Russie.
Ce nouveau show-room a été organisé conjointement entre l'ICE Institut Italien pour le Commerce Extérieur), l'ANCI (Association Italienne des Chausseurs), elle-même organisatrice du Micam, et la région des Marches.
Les exposants ont reçu la visite des acheteurs de grands magasins, des grandes enseignes de chaussures, de détaillants de Paris et de province, mais aussi des visiteurs internationaux (Europe, Russie, Japon, …). Ce nouveau show-room devrait donner rendez-vous aux acheteurs en mars 2011. - le 30/10/10

> Geox à la peine au 1er semestre
Le 1er semestre 2010 n'a pas été bon pour Geox. Les ventes du groupe ont en effet reculé de près de 10 %, à 435,4 millions d'euros par rapport au 1er semestre 2009, de même que le résultat net passé de 56,6 millions d'euros à 37,9 millions. La responsabilité de ce trou d'air incombe à l'activité chaussure (89 % de l'activité totale) qui a chuté de 11,6 %. Par contre, le textile a progressé dans le même temps de 7,8 %, à 48 millions d'euros.
Au 1er semestre, Geox a ouvert 61 boutiques, ce qui porte le total du parc de points de vente dans le monde à 1 032 dont 250 en propre. Le groupe table sur un retour de la croissance à la fin de l'exercice, sachant que les ventes ont progressé de 4 % au 2e trimestre. - le 24/09/10

> Création de l'observatoire du " produire en France "
Le ministre de l'Industrie, Christian Estrosi, a annoncé la création de l'observatoire du " produire en France " qui a pris effet le 1er septembre. Celui-ci devrait permettre à chaque filière industrielle de suivre l'évolution de la part des composants français entrant dans un produit. Le ministre souligne qu'" il ne faut pas confondre "produit en France" et "assemblé en France". Onze filières seront représentées au sein de l'observatoire dont les comités seront installés courant septembre.
Dans le même ordre d'idées, le ministre a annoncé la préparation d'une future loi sur la défense de la fabrication française dont on devrait connaître les lignes de force en septembre. La loi devra renforcer la protection des sous-traitants français, souvent remplacés par des sous-traitants étrangers. - le 24/09/10

> Mouvements
CTC. Pierre Beaupoil a été nommé directeur adjoint au développement. Il est entré chez CTC en 1999. De cette date à 2003, il a assuré le lancement de la première filiale asiatique de CTC à Hong Kong. Il a ensuite piloté l'ouverture et le développement des laboratoires de CTC à Shanghaï et à Dongguan.
En tant que directeur adjoint au développement, Pierre Beaupoil est en charge du développement des activités internationales, des nouveaux projets de développement et du suivi des grands comptes.
GABOR FOOTWEAR. Michael Kleine et Michael Weyergans ont été nommés au Bureau exécutif de Gabor Footwear. Michael Kleine est le directeur des ventes de Camel Active et de Snipe au sein de Gabor Footwear. Michael Weyergans est le responsable des collections et du marketing de Camel Active. Tous deux rapporteront au directeur Heiner Terbuyken.
NEW BALANCE. La marque de sport américaine a créé le poste de responsable distribution pour les marchés matures. Olivier Motteau (46 ans), qui était directeur de la filiale française, a été nommé à ce nouveau poste. New Balance a confié récemment les marchés européens à des distributeurs. Ainsi le Groupe Royer est chargé de la France, de l'Allemagne et des pays du Benelux. Olivier Motteau sera le relais entre la marque et ses différents distributeurs. Outre les pays confiés à Royer, il supervisera aussi le développement en Scandinavie, en Italie, en Espagne et en Israël. A terme, Olivier Motteau s'occupera plus particulièrement du grand compte Foot Locker pour l'ensemble de l'Europe.
GROUPE ROYER/NEW BALANCE. Le Groupe Royer, nouveau distributeur de New Balance pour la France, l'Allemagne et le Benelux (voir ci-dessus) a nommé Stéphane Georges directeur de marque pour New Balance. Il était jusqu'à présent en charge pour Royer de plusieurs marques dont Keds et Sauconi.
SNIPE. Rudy Haslbeck (42 ans) a été nommé responsable de la marque Snipe au sein de Gabor Footwear GmbH brand. Il aura la responsabilité des divisions Production et Marketing. Rudy Haslbeck a travaillé dans le passé pour Adidas et Clarks Originals. - le 24/09/10

> Notoriété : Tamaris au top en Allemagne
La dernière " Analyse de la communication de Brigitte 2010 ", en Allemagne, fait à nouveau de la marque Tamaris l'un des leaders dans l'ensemble de l'étude. Comme dans la dernière AC du magazine Brigitte de l'année 2008, les valeurs Notoriété et Disposition à acheter ont augmenté au-delà de toute attente. Le pourcentage atteint 51 % dans la catégorie " Notoriété de la marque " - dû à la campagne au long cours effectuée à destination du consommateur final depuis sept ans. L'image représentant une seule chaussure sur un fond blanc ne laisse planer désormais aucun doute, pour qui que ce soit, sur l'annonceur. Mais la campagne n'explique pas tout. Outre le fait que dans le groupe des femmes de 14 à 70 ans plus de la moitié connaissent désormais Tamaris, 27 % la jugent sympathique et 22 % expriment à nouveau une intention concrète d'achat.
Ainsi, les résultats des catégories " Sympathie " et " Disposition à acheter " se sont également nettement améliorés. En comparaison des autres marques, Tamaris a pu, selon les porte-paroles de la société Gruner + Jahr, atteindre un excellent résultat grâce à ces valeurs, résultat qui est vraiment exceptionnel comparé à celui d'autres marques présentes dans le sondage.
L'analyse de la communication de Brigitte publiée tous les deux ans depuis 1984 est considérée comme l'une des sources d'informations les plus fiables pour les décideurs. - le 24/09/10

> Communication : Fluchos dans les magazines
La marque de chaussures homme espagnole fait l'objet d'une campagne de publicité nationale en septembre et octobre dans la presse magazine, précisément du 15 septembre à fin octobre. Les objectifs de la campagne sont : 1/ de faire connaître les résultats du test comparatif publié en février 2010 dans Que choisir qui situait la marque Fluchos comme "Le Meilleur Choix " sur le confort et la solidité devant toutes les autres marques de chaussures masculines représentées - 2/ de pousser les ventes dans les magasins.
Fluchos a retenu la proposition de l'agence SCPM de mettre en valeur les bénéfices du confort, notamment la suppression de la fatigue des pieds et de montrer les arguments techniques qui font que les chaussures Fluchos sont différentes de celles des autres marques.
Trois modèles de la collection hiver sont montrés. La signature publicitaire " Sans hésiter " reprend le titre du test comparatif de Que choisir. Fluchos a souhaité ré-utiliser les magazines les plus puissants sur la cible Homme de 35-60 ans, habitant les villes de plus de 20 000 habitants et reconnaissant acheter des chaussures de 50 à 150 euros : Paris Match (le 1er des pictures) et le Nouvel Observateur ( le 1er des news), qui en 2008 avaient donné des bons résultats. Trois insertions dans chaque titre sont prévues. Un présentoir a été envoyé à chaque client avec sa livraison Hiver 2010/11. - le 24/09/10

> Pataugas et Jean Paul Gaultier à nouveau réunis
Le duo Pataugas - Jean Paul Gaultier s'expose à nouveau dans une campagne axée sur la presse féminine pour leur nouvelle collection Automne-Hiver 2010/11 à l'allure glam-rock. Il investit les pages des magazines féminins à partir du mois d'octobre jusqu'en décembre 2010 avec une campagne de publicité fidèle à l'esprit des deux marques. Jouant sur la mixité, la campagne offre un mélange détonnant de féminité et de sensualité avec un couple assis et enlacé, portant chacun un modèle différent de la collection : le modèle " Kid " pour le jeune homme, le modèle " Amok " pour la jeune femme. Androgyne, authentique et sportif, le couple incarne l'union Pataugas - Jean Paul Gaultier.
Dans cette campagne de publicité, la France, pays d'origine des deux marques, est mise à l'honneur avec, en arrière plan, une vue sur le Sacré Coeur, l'un des symboles de la capitale de la mode et du chic parisien. Ce visuel sera également un support de communication important pour Pataugas qui le proposera à tous ses points de vente afin de mettre en évidence la collection Pataugas - Jean Paul Gaultier dans les vitrines des magasins. - le 24/09/10

> Salons : Mess Around en bonne forme
L'édition du salon Mess Around, qui s'est tenue à Paris Porte de Versailles du 5 au 7 septembre dans le Hall 2-1, a rassemblé plus de 450 marques. Elle s'est caractérisée principalement par le lancement de l'espace enfant Mini Mess, la mise en place de l'espace dédié aux jeunes créateurs et l'ouverture du salon à la maroquinerie et à la bagagerie suite à la disparition inopinée du salon Accessoire Avenue. L'organisateur fait état d'une forte progression du visitorat malgré la grève du mardi 7 qui a pénalisé l'ensemble des salons présents sur le parc des expositions. Le salon a en effet accueilli 7 497 visiteurs, soit 37 % d'augmentation par rapport à l'édition de septembre 2009, et une augmentation de 83 % des visiteurs étrangers en provenance de 50 pays (Allemagne, Belgique, Espagne, Italie, Portugal, Royaume-Uni, Suisse, Nouvelle Calédonie et Japon).
Les chausseurs ont représenté la moitié des visiteurs, soit 3 673 (49 % du total). Maroquiniers et spécialistes de l'accessoire (1 724 visiteurs/23 %) et acteurs du textile (1 424 visiteurs/19 %) ont complété le visitorat.
A noter que 54 % du visitorat (soit 4 048 visiteurs) sont venus pour l'offre enfant (plus de 80 marques), ce qui confirme l'intérêt suscité par le nouvel espace Mini Mess, dédié à la mode enfantine dans sa globalité (chaussure, accessoire, décoration, textile).
La prochaine édition du salon se déroulera à la Porte de Versailles du samedi 22 au mardi 25 janvier 2011. Oui, le salon passe de trois à quatre jours pour s'aligner sur les dates de Prêt à Porter Paris et Who's Next/Première Classe. - le 24/09/10

> Prêt à Porter Paris fait le plein d'étrangers
Le salon Prêt à Porter Paris a accueilli durant quatre jours visiteurs français (57 %) et internationaux de 99 nationalités différentes, mais il ne précise pas leur nombre. Le salon a enregistré une importante progression du visitorat sur les trois premiers jours. L'Italie, l'Espagne, la Belgique et le Luxembourg, le Japon, la Grande-Bretagne, la Grèce, les Pays-Bas, la Suisse, l'Allemagne et le Moyen-Orient figurent dans le Top 10 des visiteurs internationaux, avec notamment une augmentation significative des espagnols (+ 28 %), des japonais (+ 12 %), des italiens (+ 8 %) et des brésiliens (+ 17 %).
A signaler qu'à l'instar de Mess Around, Prêt à Porter Paris a accueilli des maroquiniers et des bagagistes orphelins du salon Accessoire Avenue. - le 24/09/10

> Des fonds Fisac pour les commerçants du Var
Le Secrétariat d'État chargé du Commerce, de l'Artisanat, des PME, du Tourisme, des Services et de la Consommation, a annoncé la mobilisation des fonds Fisac (Fonds d'intervention pour les services, l'artisanat et le commerce) suite aux inondations d'une ampleur exceptionnelle qui ont touché le Var en juin dernier.
Les entreprises commerciales, artisanales ou de services sinistrées, régulièrement assurées ayant un chiffre d'affaires inférieur à 1 M d'euros HT, pourront bénéficier des nouvelles dispositions du Fisac issues de la loi de modernisation de l'économie et permettant de " faciliter le retour à une activité normale à la suite de circonstances exceptionnelles susceptibles de provoquer une atteinte grave au tissu commercial de proximité ".
Ainsi les entreprises pourront bénéficier d'aides d'un montant pouvant aller jusqu'à 8 000 euros pour les dépenses d'investissement liées à la restauration des locaux et de l'outil de travail et de 2 000 euros par entreprise pour l'indemnisation des pertes d'exploitation, soit une enveloppe globale de 10 000 euros maximum par entreprise.
Les dossiers seront instruits au niveau départemental. Le préfet, sur proposition du comité départemental d'examen des aides (composé des représentants de l'État, des réseaux consulaires et des maires des communes concernées), arrêtera la liste des entreprises aidées ainsi que les montants accordés. - le 31/08/10

> M. Patrice Mignon a été élu président de la Fédération Française de la Maroquinerie
en remplacement de M. Pierre Waintraub le 19 juillet 2010. - le 31/08/10

> La loi portant réforme du crédit à la consommation promulguée
La loi portant réforme du crédit à la consommation a été promulguée le 1er juillet 2010. Elle a été publiée au Journal officiel du 2 juillet 2010. Le texte définitif du projet de loi avait été adopté le 21 juin 2010, le Sénat ayant adopté en deuxième lecture, sans modification, le texte que l'Assemblée nationale avait modifié en première lecture le 27 avril 2010.
La loi vise à garantir une commercialisation responsable du crédit à la consommation et à mieux accompagner les personnes endettées. Elle transpose certaines dispositions de la directive européenne du 23 avril 2008 sur les contrats de crédits aux consommateurs.
Pour développer le " crédit responsable ", le texte prévoit tout d'abord un encadrement de la publicité relative aux crédits (mention obligatoire). Il réglemente les activités de rachat ou regroupement de crédits (information du consommateur-emprunteur), ainsi que les crédits renouvelables, en imposant notamment que chaque échéance d'un crédit renouvelable comprenne un remboursement minimum du capital emprunté. Il réforme les cartes de fidélité pour que l'obtention d'un crédit soit dissociée de l'offre d'un avantage commercial. Il fait obligation aux prêteurs d'évaluer préalablement la solvabilité de l'emprunteur. Enfin, il allonge de 7 à 14 jours le délai de rétractation offert au consommateur- emprunteur.
Concernant les personnes endettées, la loi prévoit d'accélérer les procédures de surendettement et de raccourcir les durées d'inscription au fichier national des incidents de remboursement des crédits aux particuliers (FICP), qui recense les incidents de remboursement sur les crédits aux particuliers. - le 31/08/10

> Eram s'affiche en septembre
L'enseigne Eram aime à se faire désirer ! Longtemps, elle a su se placer au centre de l'actualité publicitaire avec ses campagnes mémorables des années 80-90 où il fallait être fou pour… Après huit ans de discrétion, elle fait son retour le 8 septembre avec une campagne d'affichage sur les Abribus. Une deuxième vague interviendra à compter du 22 novembre. Le message s'inscrira en résonance avec l'identité de la marque et le nouveau look des magasins. Et puisqu'on ne change pas un slogan qui a fait ses preuves, la nouvelle campagne professe qu'"Il faudrait être fou pour dépenser plus" ! Elle met en scène les produits (chaussures et accessoires), volant la vedette au mannequin dissimulé derrière un à-plat jaune, emprunté à la signalétique du magasin. Censés raconter l'histoire de la prise de vue, les textes écrits sur l'à-plat fustigent les excès du milieu de la mode et communiquent sur les petits prix.- le 31/08/10

> 7-9 juillet à Berlin : Bread & Butter tel qu'en lui-même
Même si le salon leader en Europe dans le Street et l'Urbanwear ne saurait atteindre les chiffres de fréquentation faramineux de Barcelone quand la crise n'avait pas encore atteint les rivages de la mode (c'est sans doute pour cette raison que les chiffres ne sont plus publiés), Bread & Butter reste une manifestation hors normes comme on a encore pu en juger en juillet dernier sur le site de l'ancien aéroport de Tempelhof. La grande majorité des marques qui comptent dans ces territoires de mode étaient présentes. Bread & Butter n'est pas un salon où l'on note beaucoup, mais les premiers contacts de la saison permettent aux opérateurs de prendre position en avant-saison. - le 31/08/10

> 5-7 septembre à Paris Porte de Versailles : Mess Around affiche ses ambitions
La prochaine édition de Mess Around se tiendra du dimanche 5 au mardi 7 septembre à Paris expo - Porte de Versailles dans le hall 2.1, à proximité des salons Première Classe et Who's Next avec lesquels s'est créée une synergie de fait pour les visiteurs.
Le salon qui se veut " représentatif du " goût français " s'est fixé comme objectif pour cette nouvelle édition de développer le secteur enfant baptisé " Mini Mess by Mess Around " en étoffant l'offre chaussure (voir le numéro ce L'Essentiel daté juillet-août 2010) et en présentant des marques référentes dans d'autres univers de produits (textile, déco, jouets, …). Le salon renforce également les secteurs casual, urban et mode en accueillant de nouvelles marques, tout en créant un nouvel espace, " Coming Soon ", où seront présentées des marques émergentes et " à concept fort ".
Mess Around souhaite aussi cibler une clientèle mode adaptées aux nouvelles marques qui participent au salon et créer des vocations avec son concours Step by Step auquel il donne une nouvelle dimension.
Enfin, suite à la disparition du salon Accessoire Avenue (ex-Midec + Salon de la Maroquinerie), Mess Around accueille un certain nombre d'exposants maroquinerie. Il en est de même pour le salon Prêt à Porter Paris que des exposants d'Accessoire Avenue rejoignent également et qui renforceront sont secteur " accessoires ". - le 31/08/10

> Accessoire Avenue disparaît du calendrier
Le salon Accessoire Avenue, qui était le fruit de la fusion entre ce qui restait du Midec et le Salon de la Maroquinerie, disparaît du calendrier à la suite de la liquidation de la Sedim, la société de commercialisation de la Fédération Française de la Maroquinerie qui en était le propriétaire, faute de repreneur. L'édition de septembre n'aura donc pas lieu.
Certains de ses exposants maroquiniers ont décidé d'exposer sur Mess Around, le salon de la chaussure, et surtout sur le salon du prêt-à-porter féminin, Prêt à Porter Paris, qui dispose déjà d'un important secteurs " accessoires " - le 31/08/10

> Les chaussures d'Italie s'exposent à Paris !
Quarante fabricants italiens présenteront pour la première fois leurs collections de chaussures Printemps-Eté 2011 à Paris pendant la Semaine des Créateurs d'octobre 2010.
Ces entreprises ont été sélectionnées pour leur savoir-faire traditionnel " Made in Italy " mais aussi leur innovation. Leurs collections sont raffinées, les matières sont de très haute qualité, que ce soit pour des modèles féminins, masculins, sportswear ou pour enfants. Les acheteurs trouveront des collections streetwear, vintage, du footwear jusqu'à de l'ultra-féminin, du raffinement absolu, l'ensemble sera résolument haut de gamme.
Les exposants viennent tous des régions mondialement connues pour leur savoir-faire comme les Marches, la Toscane, la Vénétie, où la passion secrète du travail des cuirs se transmet encore de génération en génération.
Les " Chaussures d'Italie " seront réunies du 1er au 3 octobre 2010, de 9 heures à 19 heures, dans les salons du Pavillon Gabriel, au 5 avenue Gabriel dans le 8e arrondissement. C'est un environnement exceptionnel et privilégié au centre de Paris à proximité de la place de la Concorde avec vue sur les jardins des Champs-Elysées, mais aussi proche des Tuileries et des défilés de la Semaine des Créateurs.
Ce nouveau show-room est organisé par l'ICE " Institut Italien pour le Commerce Extérieur ", en partenariat avec l'ANCI " Association Italienne des Chausseurs, le Micam et la région des Marches. - le 31/08/10

> Détaillants : La qualification professionnelle en vedette à l'AG de Strasbourg
La Fédération des Détaillants en Chaussures de France (FDCF) a tenu son assemblée générale à Strasbourg le 7 juin. A cette occasion le président Jean-Pierre Fabre a passé en revue les sujets de friction qui ne manquent pas avec les pouvoirs publics. Il constate que les textes législatifs de ces dernières années, la LME en tête, " oublient bien souvent nos petites et moyennes entreprises et sont donc peu adaptés aux réalités économiques ", ajoutant que cette réalité " nécessite un lobbying fort, en liaison avec les fédérations professionnelles pour faire entendre notre voix ".
Les " soldes flottants " sont bien placés au hit-parade des sujets qui fâchent les chausseurs, l'Assemblée générale n'a pas manqué de le rappeler. Il se dit à cet égard que le gouvernement pourrait ne pas rester insensible aux critiques de plus en plus virulentes contre cette disposition très contestée de la LME, et pas seulement par les détaillants indépendants.
Au cours de l'AG, la FDCF a beaucoup insisté sur un sujet qui lui tient à coeur et dans lequel elle voit une planche de salut pour la profession : la Certification, " parce que notre profession a besoin de la reconnaissance professionnelle de son savoirfaire ", affirme Jean-Pierre Fabre. Mais cette Certification passe notamment par une qualification irréprochable du personnel de vente. L'AG a donc insisté sur la nécessité, pour le chausseur, d'employer des vendeuses et vendeurs performants, capables de répondre en tous points aux besoins de la clientèle. A cette fin, une formation menant à un " Certificat de Qualification Professionnelle vendeur chausseur expert " a été mise en place (lire page 42). Et dans le même esprit la FDCF a approché la Fédération des Podologues pour mener des actions communes dans les chaussures pour enfants et pour les seniors. - le 03/07/10

> Bilan 2009 : Baisse des réclamations des consommateurs
Hervé Novelli, secrétaire d'Etat chargé notamment du Commerce et de la Consommation, a présenté le 1er juin le bilan de l'activité 2009 de la DGCCRF. Il s'est félicité de la baisse du nombre de réclamations des consommateurs qui montre l'effort des professionnels et l'efficacité de l'action de la DGCCRF, soulignant par ailleurs l'impact de la LME sur les relations commerciales dans la grande distribution et rappelant l'importance de l'action de la Brigade LME.
La DGCCRF a réalisé plus de 900 000 contrôles en 2009. Ces contrôles ont donné lieu à 120 000 rappels de la règlementation, 9 000 mesures de police administrative, 16 000 infractions relevées par procès verbal et près de 800 saisies ou consignations. Hervé Novelli a également présenté le " baromètre des réclamations " en 2009 et au 1er trimestre 2010. En 2009, ce sont 110 701 réclamations qui ont ainsi été enregistrées, contre 139 148 en 2008, soit une baisse de 20 %. Le ministre a souligné que cette baisse s'explique notamment par les effets de la loi de janvier 2008 pour le développement de la concurrence au service des consommateurs et de la loi d'août 2008 de modernisation de l'économie. - le 03/07/10

> Taxes antidumping : L'OMC va trancher
L'Organisation mondiale du Commerce a annoncé le 18 mai qu'elle allait trancher différend entre la Chine et l'Union européenne concernant les taxes antidumping européennes sur les chaussures chinoises après l'échec discussions entre les deux parties. La Chine s'est plaint lors d'une réunion l'Organe de règlement des différends de que les taxes imposées par l'UE sur les exportations de chaussures chinoises provoquaient " des dommages très sérieux " au secteur chinois, précisant que [ces mesures] " affecté le travail et les conditions de vie de 150 000 personnes travaillant dans la production de chaussures ".
Selon les statistiques européennes, les chaussures provenant des deux pays asiatiques par les taxes (Chine et Vietnam) représentent environ 30 % du marché européen. - le 03/07/10

> Mouvement : GROUPE ROYER
Véronique Gueritot a été nommée directrice des marques Charles Jourdan et Stephane Kélian. Elle succède à Lieke Madsen, qui demeure directrice artistique de Stephane Kélian. Véronique Gueritot a passé précédemment quinze années chez Sonia Rykiel en tant que chef de ligne chaussures. - le 03/07/10

> PRÊT-A-PORTER FEMININ.
La Fédération Française du Prêt-A-Porter Féminin a élu son bureau pour les trois prochaine années. Jean- Pierre Mocho a été réélu président à l'unanimité. Un poste qu'il occupe depuis 2000. - le 03/07/10

> Nécrologie
Jean Peigné est décédé le 20 avril dernier. Entré en 1946 dans l'entreprise que son père avait fondée en 1922, il en a été le gérant de 1949 à 1989. L'entreprise était connue à cette époque pour les marques de chaussures femme " Trott " puis " Sonate ". La société est détenue depuis plus de vingt ans par la troisième génération qui développe actuellement la marque " Un Tour en Ville ". L'inhumation de Mr Jean Peigné a eu lieu le 24 avril à Nantes. - le 03/07/10

> 5-7 septembre à Paris Porte de Versailles : Mess Around en mode majeur
Edition après édition, Mess Around impose son style dans l'enceinte du parc des expositions de la Porte de Versailles pendant la semaine des salons de mode parisiens. Cette sixième session qui se profile devrait être celle de l'expansion et du développement si l'on en juge par les nombreuses nouvelles marques qui y exposeront. En effet, l'offre chaussure s'élargit dans toutes les gammes de produits tant pour l'homme et la femme que pour l'enfant, lequel se voit attribuer un espace spécifique baptisé Mini Mess by Mess Around.
Le salon met en oeuvre sans doute pour la première fois d'une façon aussi affirmée son " principe philosophique " : opérer une synergie entre des marques leaders du marché, des marques émergentes et éthiques, la jeune création et l'innovation. Mess Around accueillera en septembre près de 90 nouvelles marques dont pour le casual, sportswear et urbain: All Rounder, Converse, Fye (For Your Earth), Hush Puppies, Kickers, Salomon, Sorel, Walkys et US Polo. Arrivée également de marques plus haut de gamme pour l'homme et la femme avec Arin, Azzaro, Benson, Cop.Copine, Gant, Grotesque, Kisho, Marutti, Redskins. Le salon accueille aussi des marques de sabot telles Comptoir Scandinave, Moheda et Sanita, ainsi que de nouvelles marques émergentes : Agnès Prickel, Delphine Javaux, Esska, Julien Simon, Krambamboline, So Basolys, Swinguette, Zelley, ... - le 03/07/10

> Mini Mess by Mess Around première !
Mais l'enfant sera particulièrement en vedette puisque ce créneau bénéficiera carrément d'un salon dans le salon. On ne trouvera pas seulement dans Mini Mess by Mess Around des chaussures mais un univers complet de produits autour du monde de l'enfant : textile, décoration, accessoire, design. Plus de 70 marques ont déjà confirmé leur présence dont Agatha Ruiz de la Prada, Aigle, Art, Aster, Babybotte, Baudou, Be Only, Biomecanics, Bloch, Booties, Bopy, Camper, Catimini, Chipie, Converse, Coolway, Eliane et Léna, Easy Peasy, Ecko Kids, El Naturalista, Falcotto, GBB, Garvalin, Gioseppo, Groupe Cesar- Nounours, Haflinger, Hello Kitty, Hush Puppies, Inch Blue, Jeep, Keds, Kickers, Le Routard, Mini Shoes, Minibel, Mod8, Moschino, Naturino, Noël, Pablo & Lele, Palladium, Péché d'Amour, Petit Bateau, Pom d'Api, Primigi, Primigi Textile, Punk Rose, Reqins, Rieker, Robeez, Sanita, Sarraizienne, Saucony, Schmoove, Siesta, Skechers, Spring Court, Stride Rite, Thalassa, Treds, Umo, Unisa, US Polo, W6YZ, Wag Boys, Waldies, Xti kids, Zoo York, ...
Mess Around présentera à nouveau les forums tendances mis en scène par Julie Greux, ainsi que le Labocuir, espace consacré aux métiers de la chaussure et au savoir-faire, en collaboration avec Raymond Massaro et Berluti. Le salon renouvelle aussi son partenariat avec Be Street pour une nouvelle édition du pop-up store avec la présence de dix boutiques françaises pointues.
On aura garde d'omettre le concours Step by Step qui en est à sa 3e édition. Celui-ci a pour vocation de découvrir, soutenir et valoriser les nouveaux talents et jeunes créateurs chaussure de demain. Mess Around offre aux lauréats, désignés par un jury de professionnels, la possibilité de présenter leur projet et leur univers sur l'espace Step by Step, de se confronter au marché et de mieux se projeter vers leur avenir. Le jury se réunira le 5 juillet pour délibérer et désigner les lauréats de cette 3e édition que l'on pourra donc découvrir sur le salon. - le 03/07/10

> Le Pôle Enfant, partenaire de Mini Mess
Unique réseau européen fédérant le monde des entreprises et celui de la recherche autour de l'innovation pour les 0-12 ans, le Pôle Enfant s'engage à agir pour le mieux être des enfants. Vêtements, chaussures, puériculture, mobilier, jouet, alimentaire ou encore hygiène santé, le Pôle Enfant réalise de nombreux programmes collaboratifs de recherche et développement. Le projet 3D CHILD - campagne Nationale de mensuration redéfinissant les mensurations des 0-5ans - crée ainsi l'actualité, et sera à découvrir pendant le salon, sur les stands du Pôle Enfant et de CTC, partenaire du projet pour la partie " pieds ". Dans le cadre de ce projet, CTC a collecté les mensurations des pieds de plus de 1 700 enfants et a développé la première base de données sur le pied enfant. - le 03/07/10

> Semi-Marathon Marvejols-Mende : Dix chausseurs relèvent le défi de Rockport
Cela a commencé comme une plaisanterie mais c'est devenu un défi personnel pour plusieurs d'entre eux. Avec l'inventeur de la Marathonienne, la chaussure homme de ville la plus légère au monde, ces dix chausseurs vont courir un des semi-marathons les plus éprouvants de France, le célèbre Marvejols-Mende, en Lozère, chaussés et équipés par Rockport. Leur tenue n'a plus rien de classique au milieu de quelques milliers de coureurs chaussés souvent en couleur fluo par les grandes marques du sport et la surprise se lit sur les visages. Alors si vous rencontrez un joggeur qui court en short et avec une paire de

chaussures de ville noire classique au pied, c'est probablement un de vos collègues chausseur qui s'entraîne pour cette épreuve mythique. La course aura lieu le dernier week-end de juillet dans la matinée du dimanche 25. N'hésitez pas à venir les encourager. Philippe Daquai . - le 03/07/10


>ANWR acquiert Garant
Les rumeurs qui bruissaient depuis quelques mois dans le Landernau de la chaussure ont fini par déboucher sur une réalité : le groupe allemand ANWR a signé un contrat d'acquisition pour environ 70 % des actions de Garant. Il se substitue à Erste Amplificator GmbH, précédent propriétaire du groupement. Garant et ses entreprises liées Rexor, Fair Play et Goldkrone continueront d'occuper une position autonome au sein du groupe ANWR.
L'acquéreur, ANWR, beaucoup plus gros que Garant, était concentré sur le marché allemand. Garant, pour sa part, qui est représenté dans 19 pays, réalise environ 70 % de son chiffre d'affaires en dehors de l'Allemagne. On voit bien la logique de regroupement de ces deux entreprises très complémentaires. La société Garant Schuh + Mode AG concentrera bientôt les activités internationales des deux groupements. Dans une première étape sera opérée la fusion des activités sur les marchés étrangers, en particulier l'Autriche, la Suisse, la France et l'Europe du Nord. Aux Pays-Bas et en Belgique les deux organisations continueront d'exister. Dans chaque pays, chacun des groupements restera largement autonome au niveau du traitement de ses marchés et se verra attribuer une vaste compétence produits spécifique aux pays.
Face aux grands défis auxquels est confronté le commerce spécialisé indépendant, chaussure et maroquinerie, clientèle privilégiée des groupements, l'alliance de leurs forces devrait consolider leurs positions sur le marché. Pour ANWR, cette alliance favorisera l'internationalisation de ses activités. - le 30/05/10

> L'urbanisme commercial bientôt devant le Parlement
Une proposition de loi relative à l'urbanisme commercial devrait être soumise au vote du Parlement dès la rentrée prochaine. La future loi se substituera à la loi Royer de 1973. Les nouvelles dispositions prévoient en particulier que les Schémas de Cohérence Territoriale (SCOT) et les Plans Locaux d'Urbanisme (PLU), élaborés par un établissement public de coopération intercommunale compétent, devront être dotés d'un volet commerce.
Les communes ne disposant ni de SCOT ni de PLU pourront se doter d'un Schéma d'Orientation Commercial (SOC). Enfin, en l'absence de tout document, les projets de plus de 500 m2 hors oeuvre seront soumis à une Commission Régionale d'Aménagement Commercial (CRAC).
La fédération Procos (grand commerce spécialisé qui représente 233 enseignes succursalistes, coopératives et franchises) indique dans un communiqué qu'" elle ne peut que se féliciter de ces propositions et se reconnaît dans ces positions qu'elle défend depuis de nombreuses années ". Elle voit dans cette proposition de loi " un prolongement du remarquable travail engagé par le regretté Jean-Paul Charié, auquel elle s'honore d'avoir participé ". - le 30/05/10

> Yves Jégo préconise la règle du marquage d'origine
Yves Jégo, député UMP de Seine-et-Marne, propose dans un rapport remis jeudi 6 mai au président de la République d'imposer le marquage de l'origine nationale sur tous les produits mis en vente dans l'Union européenne, afin d'" en finir avec la mondialisation anonyme ". Yves Jégo propose également d'étendre aux produits non alimentaires européens le champ des indications géographiques protégées, tels la verrerie de Murano, les couteaux de Laguiole, la porcelaine de Limoges, la dentelle de Calais ou le cuir de Millau. Il avance également l'idée de créer un autre label, qui ferait l'objet d'une certification et de contrôles par un ou des organismes agréés, destiné à valoriser les produits d'origine française. Son rapport préconise par ailleurs de réglementer la définition et l'usage du mot " label " et de l'expression " label officiel ", et de réguler le marché de la labellisation pour apporter aux consommateurs des garanties de sérieux. Enfin, il suggère de mettre en place une " carte d'identité " des produits, qui permettrait aux consommateurs d'avoir accès, via leur téléphone portable ou Internet, à des informations ne pouvant figurer sur une étiquette. - le 30/05/10

> Nomination
Edouard de Buchet (46 ans) a été nommé directeur commercial et marketing international de Mellow Yellow.
Il aidera au développement de la marque de chaussures et d'accessoires, notamment via l'affiliation. Edouard de Buchet, ancien… commando de Marine, a débuté chez Danone avant de créer et développer un réseau de distribution pour Hédiard. Puis il passe quinze ans au sein du groupe Pochet, leader mondial du flacon de parfum, en charge du développement packaging des plus grandes marques internationales (Chanel, BPI, Coty, Puig, …). En 2002, chez Lalique (Groupe Pochet), il est directeur duty free avant de développer les réseaux retail, franchise et wholesale de la marque sur les marchés émergents en tant que directeur de zone. - le 30/05/10

> 7-9 juillet à Berlin-Tempelhof : Bread & Butter mise aussi sur l'enfant
La prochaine édition de Bread & Butter se tiendra à Berlin - ancien aéroport de Tempelhof du mercredi 7 au vendredi 9 juillet prochains. On pourra notamment découvrir le nouveau concept de l'espace Sport & Street avec ses deux nouvelles plateformes : B&B Boarding House et B&B Playground. Sport & Street accueille des grandes marques, des labels indépendants, des artistes, des bloggers et la crème des détaillants internationaux du streetwear.
Le coeur de l'espace Sport & Street est le hall principal du Hangar 1 de l'aéroport historique de Berlin-Tempelhof. Cet espace majeur de Bread & Better a été redéfini une nouvelle fois. On retrouvera Lacoste présentant ses collections de textile et chaussures, ainsi que des acteurs majeurs tels Onitsuka Tiger, Nike Sportswear, Penfield, WeSC, New Balance, mais aussi Circa, Airwalk, Rocksmith, Durkl, Staple et Akomplice.
Deux nouvelles plateformes de marques tout à fait dans l'esprit de Sport & Street complètent le nouveau concept : B&B Boarding House et B&B Playground. A découvrir donc. D'autre part, le B&B Kids Camp fera son apparition en tant que plate-forme d'affaires pour les fournisseurs leaders dans le domaine du kidswear, issus du segment street et urbanwear. Karl-Heinz Müller, le gérant du salon explique : " Comme nous l'avions d'ores et déjà annoncé lors du dernier salon, nous allons nous consacré au thème du kidswear avec une attention particulière. Bon nombre d'exposants de Bread & Butter sont actifs dans le domaine du kidswear et connaissent un grand succès. Grâce au B&B Kids Camp, ils auront à leur disposition une plate-forme d'affaires intéressante et particulièrement adéquate qui sera conçue en fonction des besoins du marché. " Cet espace comprendra quelque 50 marques qui présenteront leurs collections enfants et juniors.
Des marques leaders telles que Ben Sherman, Closed, Custo Growing, Desigual, Hackett, Japan Rags, Little Cerise, Pepe Jeans Junior, Replay & Sons, Scotch R'belle, Scotch Shrunk, ont d'ores et déjà confirmé leur participation.
Le B&B Kids Camp sera situé devant la zone Denim Base près du Luna Park, face à l'aérodrome semi-couvert de l'aéroport de Tempelhof. Son positionnement central permettra la communication de chacune des marques avec les différentes zones. Un chapiteau inspiré du célèbre cirque Roncalli sera le point de mire de cet univers dédié aux enfants. - le 30/05/10

> Le Pôle Enfant de Cholet perd son label
La labellisation du Pôle Enfant de Cholet n'a pas été renouvelée par l'Etat cinq ans après avoir été instituée. Le Comité Interministériel d'Aménagement et de Développement du Territoire (CIADT) l'a exclu de la labellisation ainsi que cinq autres organismes. Mais il pourra, en se transformant en Institut Européen de l'Enfant, une démarche appuyé par l'Etat, bénéficier d'un soutien à certaines de ses actions de la part des services déconcentrés de l'Etat et pourra demander à bénéficier du dispositif de soutien aux grappes d'entreprises.
Le Pôle Enfant revendique à ce jour 70 adhérents, une cinquantaine d'entreprises (textile, chaussure, puériculture, décoration, hygiène et jouets) et quelque 30 000 salariés.
Le Premier ministre a indiqué que " le non-renouvellement ne doit pas être interprété comme un échec ou une sanction. Il s'avère simplement que les pôles de compétitivité ne constituent pas une réponse universelle à l'ensemble des politiques et des enjeux et qu'il y a des cas où d'autres politiques sont mieux adaptées ". - le 30/05/10

> Campagne " J'aime le Cuir ", version 2010
Les différentes organisations de la filière cuir sous l'égide du Conseil National du Cuir ont décidé de reconduire en 2010 une action de promotion à l'adresse du Grand Public : " J'aime le Cuir ". Cette opération menée sur les points de vente du 9 au 30 octobre 2010 permettra aux détaillants de faire participer leurs clients à un jeu concours.
Le jeu, totalement gratuit, est basé sur le principe de coupons à gratter permettant de gagner des bons de remboursement allant de 15 à 100 euros, à valoir sur un achat d'une valeur au moins équivalente dans les magasins participants. Ce même coupon permettra de participer à un tirage au sort pour gagner un bon d'achat Club Med d'une valeur de 1 000 euros.
La participation des détaillants à cette opération peut créer gratuitement une animation commerciale dans le magasin et référencer automatiquement l'enseigne sur le site internet du jeu concours. Les détaillants qui souhaitent participer à l'opération peuvent contacter le Conseil National du Cuir 01 43 59 89 44. - le 30/05/10

> Taxes antidumping : La plainte chinoise rejetée par la Commission
Après la cour générale européenne de justice qui avait rejeté, en mars, la plainte chinoise contre la prolongation pour 15 mois des taxes sur les importations de chaussures chinoises et vietnamiennes décidée en décembre 2009, c'est cette fois la Commission européenne qui l'a repoussée. De ce fait, la Chine a officiellement demandé l'arbitrage de l'OMC. - le 30/04/10

> Juridique : La loi sur l'EIRL devrait être opérationnelle le 1er janvier prochain
Le projet de loi sur l'entrepreneur individuel à responsabilité limitée (EIRL), qui concerne 1,5 million d'entrepreneurs en nom propre, a été adopté le 9 avril par le Sénat après l'avoir été par l'Assemblée nationale.
Le projet de loi repose sur un dispositif juridique très innovant de patrimoine affecté, rompant avec la théorie de l'unicité du patrimoine. Grâce à l'EIRL, c'est une nouvelle barrière à l'envie d'entreprendre qui disparaît ; et c'est aussi une injustice fiscale qui est réparée, selon le Secrétariat d'Etat chargé du Commerce, de l'Artisanat, des PME, du Tourisme, des Services et de la Consommation.
Après son adoption par les deux assemblées, la procédure accélérée ayant été retenue, une commission mixte paritaire se réunira fin avril pour statuer sur le texte définitif. La réforme sera ainsi opérationnelle dès le 1er janvier 2011.
Un site Internet sera lancé courant mai en partenariat avec le Conseil Supérieur de l'Ordre des Expert Comptables (CSOEC). Il contiendra un outil de simulation et d'optimisation de l'EIRL et s'enrichira progressivement des réponses aux questions des entrepreneurs. Le CSOEC mettra en parallèle en place des formations à destination des experts comptables et des notaires afin de relayer l'information au plus près des entrepreneurs dès la fin de cette année. - le 30/04/10

> Nominations

- FEIYUE
. La marque de sneakers française a nommé Olivier Bocquet à la direction marketing. Ancien directeur de la communication de Levi's sur le marché français, le nouveau responsable remplace Patrice Bastian, l'un des trois associés fondateurs de Feiyue. Ce dernier va se consacrer au développement produit ainsi qu'à l'implantation internationale de la marque.

- GEOX. Mario Moretti Polegato, PDG-fondateur de Geox, a reçu à Londres le prix des CNBC European Business Leaders Awards (EBLA) dans la catégorie " innovateur de l'année ". Cette récompense lui a été attribuée " pour avoir fait figure de précurseur en développant avec succès une marque de mode avec une nouvelle technologie ". - le 30/04/10

> Décès
Maurice Arnoult, le dernier témoin vivant d'un siècle de l'histoire de Belleville, s'est éteint le 31 mars à l'hôpital Bégin de Saint-Mandé (94) à près de 102 ans. Il a été inhumé le 8 avril à Savigny-sur-Orge.
Il s'était installé en 1937, à 29 ans, au 83 de la rue de Belleville à Paris. Il aura passé plus de 70 ans dans son atelier. Son enseignement était très suivi, jusqu'à ces toutes dernières années, d'autant que Maurice Arnoult était un érudit. Il était aussi un " Juste " pour avoir sauvé des juifs pendant la guerre.
Pierre Lentz, représentant " ara " sur l' Est de la France, est décédé tragiquement. Détenteur du diplôme d'aspirant-guide de haute montagne, il a été emporté par une avalanche le lundi 5 avril 2010 dans la Vallée d' Aoste.
Ses obsèques ont été célébrées le samedi 10 avril en l'église de Sarrebourg. - le 30/04/10

> Mess Around version Mini
La chaussure pour enfants est un point fort de Mess Around dans la mesure où il n'existe pas de salon, en France, proposant une offre aussi consistante. Le salon de la Porte de Versailles propose une quarantaine de marques : Pom d'Api, Kickers, Converse, Spring Court, Aster, Mod8, Naturino, Primigi, IKKS, Palladium, Art Kids, Camper, El Naturalista, ...
Mais cette position de force dans la chaussure pour enfants ne lui suffit pas ! Mess Around décide d'élargir son offre en la matière et de proposer, dès sa prochaine session, des univers complets de produits. En effet, il ouvre son espace aux marques et aux acteurs des univers de la mode, du textile, des accessoires, du design, ...
Ce salon dans le salon prend pour nom Mini Mess by Mess Around. Une scénographie étudiée signera l'espace. Et pour accompagner sa mise en place et son développement, outre une communication spécifique dans un maximum de supports, des invitations spéciales seront envoyées à toutes les boutiques enfant, chausseurs, multimarques, textiles, grands magasins, concept-stores, ...
D'autre part, Mess Around renforce ses équipes en recrutant Marie-Noëlle de Cagny, qui était en charge de la communication mode et tendances au sein de CTC. Forte de 36 années d'expérience dans la filière cuir et d'une connaissance pointue de la chaussure, elle rejoint l'équipe du salon pour le développement de son secteur créatif.
Le salon a également recruté sa nouvelle attachée de presse : Frédérique Poissonnier, plus connue sous le nom de Miss Glitzy, blogueuse mode, spécialisée dans la chaussure sous toutes ses formes. - le 30/04/10

> Les expositions régionales et TEC Paris en septembre : Une bonne surprise !

COLLECTIONS AUTOMNE-HIVER 2010/11
Globalement, les principales expositions régionales qui se sont déroulées en mars ont connu une bonne fréquentation. On pourrait presque s'en étonner puisqu'elles ont suivi un salon national, Mess Around en janvier, qui avait enregistré de belles progressions, et précédé un autre salon parisien, TEC, lui aussi en hausse. La crise, bien réelle, y compris dans la chaussure, n'a eu, en termes d'affluence et de niveau d'affaires, aucune incidence sur les expositions et les salons.

PROMO-CHAUSSURES DE L'EST (7-9 mars à Colmar). L'exposition a gagné une journée, passant de deux à trois jours pour la première fois. Cette décision lui a été bénéfique puisqu'elle a enregistré une progression de 11 % par rapport à mars 2009.

SHOES EXPO SUD-OUEST (7-9 mars à Labège 31). L'exposition toulousaine s'est déroulée sur trois jours comme à son habitude. Peu chanceuse, elle a dû supporter de fortes chutes de neige le lundi (40 cm !) alors que la veille, premier jour de l'expo, le soleil brillait franchement ! La neige a eu des conséquences certaines sur la fréquentation, en particulier celle des détaillants des Pyrénées-Orientales, un département très touché. Cela dit, la baisse a été plutôt réduite. Shoes Expo Sud-Ouest a enregistré 419 entrées - des clients comptabilisés une seule fois qui peuvent avoir plusieurs magasins - sur un potentiel de 729.
A compter de septembre prochain, l'exposition va s'agrandir grâce à l'acquisition d'une salle supplémentaire.La totalité de l'espace Diagora sera ainsi dédiée à l'expo. Cela va permettre de réduire la liste d'attente. Les organisateurs prévoient d'accueillir progressivement 150 à 170 représentants contre 130 actuellement.
En marge de l'expo, les détaillants ont été sondé sur le thème des soldes. Sur 280 réponses, sans surprise l'unanimité a été totale sur la suppression des soldes flottants et le recul des soldes saisonniers, d'hiver comme d'été !

PROMO-CHAUSSURES MEDITERRANEEN (14-15 mars à Martigues). Le Promo de Marseille était le dernier à se dérouler dans des chambres d'hôtel. Une vraie incongruité aujourd'hui ! Après avoir longtemps cherché des solutions pas trop onéreuses mais sans succès, les organisateurs ont finalement jeté leur dévolu sur la Halle de Martigues et ses 5 500 m2. Un autre univers. Dans le même temps, l'expo a décidé de se dérouler sur deux jours et non sur trois comme auparavant. Résultats : 708 visiteurs ont fait le déplacement (+ 76) qui représentaient 379 points de vente (+ 22).

PROMO-CHAUSSURES RHÔNE-ALPES
(14-15 mars à Villeurbanne). L'exposition lyonnaise s'est déroulée en même temps que celle de Marseille où de nombreux exposants enfant s'étaient donnés rendez-vous, ce qui a été préjudiciable à Lyon dans ce créneau. En effet, ces exposants réclamaient de longue date une vraie salle d'exposition, qu'ils ont finalement obtenue. Il leur était dès lors difficile de ne pas y exposer… D'où le choix de Martigues plutôt que Villeurbanne.
Malgré la réduction du plateau enfants, Promo-Chaussures Rhône-Alpes a été un succès avec quelque 300 visiteurs, un nombre stable. Bonne ambiance d'affaires à l'instar de l'ensemble des expos régionales. Les organisateurs du Promo-Chaussures Rhône-Alpes se réjouissent d'avoir pu fidéliser les détaillants et reconstruit, à Lyon, un salon régional performant.

MODCO NANTES (21-22 mars à La Chapelle-sur-Erdre). La plus tardive des expositions régionales, mais peut-être la plus dynamique en terme de fréquentation. La dernière édition a enregistré une progression du nombre de clients de l'ordre 20 %, chaque client pouvant représenter plusieurs points de vente.

TEC (28-30 mars au Parc Floral de Paris). TEC/Arici/Centro/Italmoda clôture traditionnellement la saison des salons et expositions en France - mais de nombreux show-rooms continuent d'être organisés jusqu'à la mi-avril.
La session de mars 2010 a accueilli 1 874 visiteurs, un nombre à comparer aux 1 694 de septembre 2009. Comme le fait remarquer Jean-Paul Le Roux (Italmoda), on a pu avoir l'impression qu'il y avait encore plus de visiteurs que les chiffres ci-dessus l'indiquent. En fait, beaucoup de clients sont venus deux jours, voire 3 trois. Le climat d'affaires a été excellent. Il est vrai que l'hiver qui s'est éternisé a permis aux détaillants de déstocker les bottes et de reconstituer pour partie une trésorerie mise à mal par la crise. - le 30/04/10

> Entreprises : Wortmann : une politique d'investissements à contre-courant
Chez Wortmann, l'exercice en cours 2009/10 est marqué par plusieurs événements exceptionnels qui montrent, selon l'entreprise, à quel point il est important de mener une politique anticyclique en temps de crise. Parmi les temps forts des derniers mois, il y avait le démarrage de la campagne télévisuelle Tamaris avec plus de 1 500 spots par saison, la distinction de meilleur producteur de chaussures 2009 et le prix de marketing OWL 2010 pour le développement dynamique et novateur de la marque Tamaris. La construction du nouveau centre logistique à Detmold, qui représente le plus grand investissement jamais réalisé dans l'histoire du groupe avec environ 35 millions d'euros, avance selon le planning prévu, malgré un hiver inhabituellement froid. L'inauguration du centre est prévue pour novembre 2010, pour le démarrage de la livraison de la saison Printemps-Eté 2011.
Le système de partenariat Tamaris développe continuellement sa part de marché. 261 surfaces Tamaris sont d'ores et déjà opérationnelles, dont 122 magasins monomarque et 139 shop-in-shop. En outre, 21 magasins et 21 shop-in-shop sont sous contrat. Tamaris disposera ainsi au total de 303 surfaces de vente sous son contrôle. - le 27/03/10

> Royer s'installe chez New Man à Cholet
Le Groupe Royer a signé un protocole d'acquisition des anciens bâtiments de New Man à Cholet (8 000 m2) pour y regrouper trois de ses sociétés : Euroka (Kickers), lesquelles étaient déjà implantées dans la région mais disséminées. - le 27/03/10

> Geox enregistre des ventes en retrait…
Le chiffre d'affaires de Geox a baissé en 2009 de plus de 3 %, à 865 millions d'euros. Excepté l'Amérique du Nord, tous les marchés sont en baisse. En Italie, la baisse a été de près de 2 %. Dans les autres pays européens, Geox a enregistré un recul de 6 % de ses ventes nettes à 379 millions d'euros. Ce recul inhabituel de son activité est dû au commerce de gros (- 9 % en 2009) qui représente près des deux tiers de son activité (64 %). Ses succursales et franchises ont pour leur part affiché une croissance de près de 9 % - à périmètre non comparable cependant. Le bénéfice brut a chuté de 31 %, à 117 millions d'euros.
Le réseau de magasins à l'enseigne par contre poursuit son développement à grande vitesse : 145 ouvertures ont été réalisées en 2009 (mais aussi 73 fermetures) portant le total de son parc à 1 008 magasins dont 244 succursales. En France, Geox compte 78 boutiques dont 43 en franchise. En 2010, six inaugurations y sont programmées à ce jour, à Paris (3), Marseille, Nancy et Mulhouse.

… et ouvre une usine éco-responsable en Italie
La marque italienne vient d'inaugurer une usine géante dans la région de Montebelluna, fief de l'entreprise, ayant nécessité un investissement de… 120 millions d'euros ! Il s'agit d'une usine à l'architecture responsable et respectueuse de l'environnement installée sur un terrain de 25 hectares et couvrant 110 000 m2. Une usine où l'on ne produit pas mais qui accueille le pôle logistique de l'entreprise pour la gestion des chaussures et du prêt-à-porter destinés aux marchés européens et russe. Ici pourront transiter quelque 30 millions de paires de chaussures et 10 millions de pièces de textile. Au cours des trois prochaines années, Geox construira encore 70 000 m2 de surface couverte. Des bureaux actuellement implantés dans la région y seront transférés. - le 27/03/10

> Délais de paiement : Une baisse modeste en 2008
Hervé Novelli,secrétaire d'Etat chargé du Commerce, de l'Artisanat, des PME, du Tourisme, des Services et de la Consommation, s'est félicité des bons résultats annoncés par l'Observatoire des délais de paiement dans son rapport 2009. La moyenne des délais clients des entreprises s'établit à 54 jours de chiffre d'affaires en 2008, contre 56 en 2007 et celle des délais fournisseurs représente 61 jours d'achats contre 65 jours en 2007. Cette baisse des délais de paiement intervient avant même la mise en application de la LME qui prévoyait la baisse des délais de paiement au 1er janvier 2009.
Les contrôles de la DGCCRF en 2009 ont montré que les nouveaux délais de paiement ont été respectés dans la très grande majorité des entreprises ; des manquements à la loi ont été constatés pour environ 10 % des entreprises contrôlées. Cependant aucun de ces manquements n'a justifié d'assignation devant la juridiction civile compétente, comme l'autorise le code du commerce (art L. 441-6-I). - le 27/03/10

> MOUVEMENTS :
- SAMSON.
A la fois en charge de l'organisation industrielle, de la gestion de la Qualité et chef de projet de l'éco conception et de développement durable chez Samson, Fabien Bernard élargit ses fonctions en devenant directeur commercial France de la manufacture française. Son objectif premier est de se concentrer sur l'écoute client afin de satisfaire encore mieux le réseau de détaillants de Samson.

- THE LIFESTYLE COMPANY.
Patrick Buffeteau rejoint la société The Lifestyle Company pour y diriger sa Division Sport Mode. Il a occupé successivement les postes de responsable Grands Comptes chez Adidas, puis responsable Grands Comptes et directeur des Ventes chez Wolverine pour les pôles outdoor et Héritage et enfin responsable France du Coq Sportif. - le 27/03/10

> SALONS :
- 2-5 mars à Milan, Stabilité du visitorat sur le Micam
La dernière édition du Micam qui s'est déroulée dans les premiers jours de mars a attiré 36 623 visiteurs, soit 68 de plus qu'en mars 2009. Parmi eux, 18 936 venaient de l'étranger avec dans l'ordre d'importance les Espagnols, les Français et les Allemands. - le 27/03/10

- Première Classe aux Tuileries : + 24 %
Première Classe a enregistré une forte progression de son visitorat (+ 24 %) par rapport à mars 2009, soit 13 866 entrées. Avec 8 124 entrées, le visitorat étranger fait un bond de 24 %, tandis que les français enregistrent une augmentation de 23 % avec 5 742 entrées. - le 27/03/10

> Moins de visiteurs sur la GDS
Les salons de la chaussure de Düsseldorf, GDS et Global Shoes, ont reçu quelque 29 500 visiteurs (- 4,8 % par rapport à mars 2009) qui ont profité des trois jours de salon pour s'informer sur les tendances de la saison Automne-Hiver 2010/11 et pour passer leurs commandes. Une atmosphère intense de travail a marqué l'ambiance à travers les halls. - le 27/03/10

> Taxes antidumping : La Chine porte plainte contre l'UE !
La Chine a ouvert un processus de plainte contre l'Union Européenne auprès de l'Organisation Mondiale du Commerce (OMC) relatif aux taxes antidumping européennes sur les chaussures chinoises. Selon le Ministère chinois du Commerce " les enquêtes et conclusions antidumping de l'Union européenne sur les chaussures chinoises violent les règles de l'OMC et minent les droits légitimes et intérêts des entreprises chinoises ". En conséquence, la Chine a demandé l'ouverture de consultations " dans l'espoir que l'Union européenne fasse attention à (ses) profondes inquiétudes, pour résoudre le problème au plus tôt et de manière appropriée ".
Cette démarche ouvre la voie à des consultations entre les deux parties qui, faute d'accord au bout de 60 jours, conduiront l'Organe de règlement des conflits de l'OMC à constituer un groupe spécial chargé de statuer.
La Commission européenne a " pris note " du processus de plainte ouvert par la Chine à l'OMC tout en soulignant qu'il " ne s'agit pas de protectionnisme ". - le 25/02/10

> Santé : Les industriels italiens veulent protéger les consommateurs
L'association nationale des fabricants de chaussures italiens a salué l'annonce par le vice-ministre de la Santé Ferruccio Fazio de la création d'un Observatoire national du textile, de l'habillement, du cuir et de la chaussure. Celui-ci sera chargé de vérifier la conformité aux règles de l'UE, notamment dans le cadre de REACh, des marchandises entrant sur le marché européen. - le 25/02/10

> Nominations
- CHARLES JOURDAN. La jeune créatrice Alexandra Neel, qui exploite sa propre marque, a été nommée directrice artistique de Charles Jourdan, marque passée dans le giron du groupe Royer en décembre 2008. Charles Jourdan est de retour à Romans à la faveur d'un nouvel atelier.
Dans les magasins dès le printemps - en attendant l'ouverture d'une prochaine boutique à Paris -, on retrouve la marque à des prix très haut de gamme, entre 320 et 1 300 euros !
- CLARKS. Pour remplacer son directeur général, Peter Bollinger, parti à la retraite, Clarks a promu en interne Melissa Potter qui prendra ses fonctions fin avril.
Melissa Potter a démarré sa carrière chez Clarks en 1988. Depuis cette date, elle a enchaîné les postes au sein des divisions ventes de détail et production de l'enseigne. Cette expérience l'a conduite en 2006 à rejoindre le conseil d'administration de Clarks au poste de directrice en charge des marchés anglais et internationaux. - le 25/02/10

> Campagnes : La chaussure française dans les magazines
La Fédération Française de la Chaussure (FFC) lance en mars sa première campagne de promotion nationale : " French Signature, Signe de distinction " dans la presse écrite. Elle sera présente dans des titres tels que Madame Figaro, Figaro Magazine, Série Limitée-Les Échos, M-Le Monde ainsi que dans la presse professionnelle. Sensible au développement d'un véritable partenariat entre le commerce de détail et l'industrie de la chaussure, la FFC a sélectionné mille points de vente en France pour relayer la campagne et promouvoir la chaussure française grâce à différents éléments de PLV, offerts par les adhérents de la FFC. Ainsi, chaque boutique sélectionnée recevra un kit de PLV : posters auto-adhésifs et stickers, chevalets pour les vitrines, cartes postales avec les visuels de la campagne, … Cette opération débutera le samedi 6 mars pour une durée de quatre semaines.
Selon la FFC, la défense et la promotion des marques françaises sont des objectifs prioritaires pour la profession et passent par une meilleure information des consommateurs. Les objectifs de cette opération de séduction sont de créer une identification valorisante et gratifiante de la chaussure française auprès des consommateurs, renforcer son niveau de notoriété et distinguer le réseau des détaillants qui jouent la French Signature. - le 25/02/10

> Les marques italiennes font aussi leur promotion
La chaussure italienne n'est pas en reste avec la nouvelle campagne promotionnelle internationale de l'ANCI (l'association des fabricants italiens) intitulée cette année : " I Love Italian Shoes " Golden Italy ". Celle-ci sera visible dans les aéroports de Milan Malpensa, Paris, Düsseldorf, Munich, Moscou, Pékin, Hong Kong, Tokyo et New York. Dans cette dernière ville, un petit film sera projeté sur des écrans dans le grand magasin Macy's et à Time Square. De plus, la campagne sera visible sur les principaux sites web de France, Allemagne et Russie ainsi que des Etats-Unis et de Chine. Dans la droite ligne des campagnes 2008 et 2009, qui faisaient référence à l'univers de la mode en s'appuyant sur le concept de créativité et de qualité de fabrication, la nouvelle campagne de l'ANCI met en avant les valeurs d'innovation et de tradition et le style italien. - le 25/02/10

> 24-26 janvier à Paris expo, Porte de Versailles : Mess Around crée la surprise !
Le choix de l'organisateur de Mess Around de coller aux salons de mode en janvier plutôt que d'exposer seul en mars avait fait grincer bien des dents. Mais au vu des résultats de la dernière édition, ce choix s'avère plutôt judicieux. D'aucuns s'attendaient au calme plat mais au final la fréquentation du salon a été très satisfaisante, en tout cas supérieure aux attentes. Les 260 marques présentes ont accueilli 5 799 visiteurs dont 19,47 % d'étrangers (soit 1 129 personnes). Cette proportion d'étrangers n'avait jamais été atteinte par le Midec de la grande époque. Mess Around enregistre de fait une progression de presque trois fois plus de visiteurs par rapport à la session de janvier 2009 (pour rappel : 2 263 visiteurs dont 10 % d'étrangers) ! Selon l'organisation du salon, les marques ont rencontré des acheteurs de plus de 75 pays ! Bref, la messe semble dite (sans jeu de mot). La présence de Who's Next et Première Classe à proximité a été très bénéfique.
Cela dit, il faut raison garder, comme nous l'ont fait remarquer à juste titre plusieurs exposants, satisfaits par ailleurs de cette session : Mess Around reste un salon de taille modeste, mais les professionnels se sont habitués depuis des lustres à ces manifestations qui ne reçoivent finalement que quelques milliers de personnes.
Outre le business, qui reste la fonction première d'un salon professionnel, Mess Around s'est attaché à élargir le débat en demandant au bottier Raymond Massaro d'exposer ses créations et celles d'autres grands bottiers, gardiens du savoir-faire français. Les visiteurs ont pu découvrir un avant-goût des métiers de la chaussure. La santé du pied avec les ateliers du lycée d'Alembert, l'entretien du cuir avec le célèbre cireur du festival de Cannes Daniel Vallera et le cousu goodyear avec le meilleur ouvrier de France, Hervé Salabert.
Cette 5e édition du salon s'est ouvert à " Be Street Star Shop ", la boutique éphémère de produits exclusifs, qui a généré un mouvement important et apporté une nouvelle énergie positive au salon. D'autre part, Mess Around a contribué à la découverte de jeunes talents avec les lauréats du concours Step by Step et le travail des élèves de l'école Chardon Savard sur le thème des Pieds dans le plat.
- Prochaine édition : du dimanche 5 au mardi 7 septembre 2010. - le 25/02/10

> 23-25 janvier à Paris expo, Porte de Versailles : Who's Next et Première Classe euphoriques !
Les deux salons ont accueilli près de 50 000 visiteurs (49 460), selon les organisateurs, soit + 17 % par rapport à janvier 2009. Cette édition se caractérise par le grand retour des acheteurs étrangers comme on a pu en juger également sur l'ensemble des salons de la Porte de Versailles. Ils étaient en effet 17 974 (36 % de la fréquentation totale) en augmentation de 30,6 % par rapport à janvier 2009. Les acheteurs français ne sont pas en reste avec une progression de 10,5 % (31 486 visiteurs - 64 % du total). La Province s'est largement mobilisée pour ces salons : 18 026 acheteurs, soit 7 772 de plus qu'en janvier 2009 (+ 75,8 %). Paris et la région parisienne affichent aussi une augmentation de fréquentation par rapport à janvier 09 : 13 460 acheteurs, soit + 12,7 %. - le 25/02/10

> 20-22 janvier à Berlin : Bread & Butter au top
Encore un salon qui se félicite de sa fréquentation mais qui n'annonce pas la couleur ! Pour ce qui concerne le salon de Berlin, il suffit de le fréquenter pour se rendre compte que les chiffres comptent finalement peu tant l'impression de densité est permanente ! On sait cependant que les visiteurs provenaient de plus de cent pays et que quelque 600 marques étaient réunies sur les huit espaces du salon qui a élu domicile dans l'ancien aéroport de Berlin-Tempelhof.
La prochaine édition se déroulera du 7 au 9 juillet, soit une semaine plus tard qu'en 2009. - le 25/02/10

> Marquage d'origine : L'Europe demande des règles claires
Les consommateurs européens doivent connaître précisément l'origine des produits qu'ils achètent. C'est ce que pensent les députés européens dans une résolution adoptée le 25 novembre 2009, demandant l'application du " marquage d'origine obligatoire " et une meilleure information sur les normes sociales et environnementales appliquées par les fabricants.
Si des pays comme la Chine, le Japon, le Canada ou les Etats-Unis disposent de règles claires ou de pratiques uniformes concernant le marquage d'origine, ce n'est pas le cas dans l'UE.
Les députés ont donc demandé à la Commission européenne de maintenir sa proposition pour un règlement européen qui rendrait obligatoire le marquage du pays d'origine pour les produits textiles, articles de bijouterie, vêtements et chaussures, sacs à main, meubles, objets en cuir, lampes et luminaires, objets en verre et en céramique.
La Commission avait déjà soumis en 2005 une proposition de règlement, mais celle-ci est restée bloquée au Conseil des ministres. La proposition révisée de la Commission ne s'appliquerait pas aux produits qui ne sont pas destinés à la consommation finale ni aux produits importés de pays signataires d'accords de libre-échange avec l'UE. - le 22/01/10

> Taxes antidumping : L'UE mécontente la Chine
Les Etats membres ont finalement adopté le 22 décembre 2009, à une voix près, la prolongation pour quinze mois de taxes antidumping sur les chaussures à dessus de cuir venant de Chine et du Vietnam. Pourtant, mi-novembre, une majorité de pays (15 sur 27) s'étaient prononcés contre une prolongation de ces taxes, proposée par la Commission. Mais l'équilibre des forces avait ensuite basculé, lors d'une réunion d'experts le 2 décembre, après un changement de position de trois pays (Allemagne, Autriche et Malte).
Ces taxes sur les chaussures importées de Chine et du Vietnam, de respectivement 16,5 % et 10 %, avaient été introduites en octobre 2006 pour deux ans. Bruxelles avait décidé l'an dernier de les réexaminer et les avait prolongées le temps de mener son enquête. Elles arrivaient à nouveau à échéance à la fin de l'année.
Les producteurs européens qui fabriquent une grande partie de leurs chaussures en Asie, regroupés au sein de l'Alliance européenne de la chaussure, avaient milité contre une prolongation.
La Chine a annoncé dans la foulée des mesures anti-dumping " temporaires " sur les clous et boulons en acier européens…- le 22/01/10

> Centres de marques : Unibail se retire du projet de Romorantin
Le projet de Village de Marques de Romorantin (Loir-et-Cher) a du plomb dans l'aile après le retrait annoncé d'Unibail. Ce projet prévoit l'ouverture de 86 boutiques de marques plutôt haut de gamme et la création de 300 emplois. Une société a été constituée entre Ema Invest (98 % du capital) et Unibail (2 %), mais il était prévu que les pourcentages basculeraient au fur et à mesure de la réalisation de l'équipement.
Pour le maire de Romorantin comme pour le PDG d'Ema Invest, il n'est pas question d'abandonner le projet, faisant valoir qu'il y a d'autres opérateurs sur le secteur des Villages de Marques.
A noter qu'en mai 2010, la Cour d'Appel de Nantes doit se prononcer sur un recours de commerçants. - le 22/01/10

> 24-26 janvier à Paris expo Porte de Versailles : Mess Around veut passer la vitesse supérieure
Chez Mess Around ça déménage ! Dans tous les sens du terme. Après les Docks Paris de ses débuts à Aubervilliers en 2008 puis le Hall 7 de la Porte de Versailles en septembre dernier, le salon de la chaussure pose ses stands dans le Hall 2.1 de ce même parc, à côté de Who's Next avec lequel il va chercher à trouver des synergies.
Mess Around se tiendra du dimanche 24 au mardi 26 janvier 2010. Et, qu'on se le dise, il n'y aura pas de session de rattrapage en mars. Dorénavant, le salon se tiendra toujours aux côtés et en même temps que les autres salons de mode de la Porte de Versailles ! Il s'agit d'un choix raisonné de la part des organisateurs comme s'en expliquait Jean-Paul Le Roux dans notre précédent numéro (L'Essentiel n° 110 daté Décembre 2009/Janvier 2010). A noter que Gore-Tex est toujours le partenaire officiel du salon. - le 22/01/10