Les infos du monde de la chaussure



> Commerce de gros habillement-chaussures : accord sur l'emploi des seniors
Cet accord a été signé le 3 novembre entre la FCJT (fédération patronale) et les syndicats de salariés CFTC, CFE-CGC et FO. Il dispense les entreprises de 50 à moins de 300 salariés, ou appartenant à un groupe de moins de 300 salariés, de la signature d'un accord d'entreprise ou d'un plan d'action et les exonèrent de la pénalité égale à 1 % de la masse salariale qu'elles auraient du verser, à compter du 1er janvier 2010, sans la signature de cet accord.
La FCJT, présidée par Guy Pottier, PDG du groupe de jouets Harmony/Stamp, réunit plus de 200 entreprises, des distributeurs-importateurs français du prêt-à-porter, de la lingerie, de la chaussure et du jouet (CA HT 2008 : 6,5 milliards d'euros). Elle défend leurs filières en France et dans le monde. Avec plus de 200 entreprises adhérentes, elle a acquis le statut d'interlocuteur privilégié, auprès des pouvoirs publics et des entreprises dont elle assure la promotion et la défense. - le 30/11/09

> La FCJT en assemblée générale
L'assemblée générale de la FCJT se tiendra le mardi 1r décembre 2009 à l'hôtel St-James et Albany à Paris. A cette occasion, Gérard Rameix, médiateur du Crédit, fera un exposé sur le thème : " Ma médiation du crédit, une chaîne de solidarité intelligente autour des entreprises ". - le 30/11/09

> Filière cuir : Délais de paiement : accord dérogatoire
L'accord de branche dérogatoire sur les délais de paiement vient d'être publié au Journal Officiel (JORF n°0252 du 30 octobre 2009, Texte n°32 - Décret n° 2009-1334 du 28 octobre 2009 portant dérogation aux dispositions relatives aux délais de paiement entre professionnels de la filière cuir !

- Article 1er : Champ d'application
Le présent accord s'applique aux relations entre tout fournisseur de la filière cuir adhérent au Conseil National du Cuir et signataire de l'accord et tout distributeur spécialisé cuir. Il s'applique également à l'ensemble des relations interentreprises au sein de la filière cuir. Cet accord restera ouvert ultérieurement à tout organisme professionnel de la filière cuir qui en fera la demande.

Article 2 : Délais de paiement
2.1. Les délais de paiement prévus dans le présent accord à l'article 2.2 sont décomptés à partir de la date d'émission de la facture.

2.2. Les parties conviennent des délais de paiement maximaux suivants :
- au 1er janvier 2009 : 75 jours fin de mois ;
- au 1er janvier 2010 : 65 jours fin de mois ;
- au 1er janvier 2011 : 55 jours fin de mois ;
- au 1er janvier 2012 : 45 jours fin de mois.
2.3. La date de règlement résultant de l'article 2.1 devra figurer sur la facture conformément aux dispositions de l'article L. 441-3 du code de commerce.
2.4. Les opérateurs qui aujourd'hui appliquent des délais de paiement inférieurs aux délais prévus par le présent accord ne sauraient se prévaloir des dispositions du présent accord pour augmenter leurs délais de paiement. Les conditions applicables pour les années 2009, 2010 et 2011 ne peuvent être plus avantageuses que les conditions générales de vente figurant sur les bons de commande de l'année 2008.
Article 3 : Intérêts de retard
En cas de non-respect du délai dérogatoire fixé par le présent accord, les parties signataires conviennent de l'application d'intérêts de retard. En cas de non-respect des dispositions de l'article 2 du présent accord, les intérêts de retard prévus à l'article L. 441-6 du code de commerce seront applicables, sur la base d'un taux égal à trois fois le taux d'intérêt légal.
Sauf stipulations contraires au sein des conditions générales de vente du fournisseur ou issues de la négociation entre les parties, les intérêts de retard seront exigibles par le fournisseur sans qu'aucun rappel ne soit nécessaire.

Article 4 : Clause de non-compensation financière
Aucun avantage financier, sous quelque forme que ce soit, ne peut être motivé par le seul respect des délais de paiements maximaux prévus à l'article 2 du présent accord. - le 30/11/09

> Organismes professionnels : Création de l'Institut pour la Ville et le Commerce
L'Institut pour la Ville et le Commerce a organisé pour son lancement, le 3 novembre, un dîner d'inauguration à la Maison de l'Architecture à Paris. La soirée a réuni plus de 130 personnalités, dirigeants du commerce, de la promotion immobilière, élus locaux, urbanistes, architectes, représentants de grandes entreprises de l'énergie, du transport, …
L'Institut pour la Ville et le Commerce se veut un lieu d'échange et de débat pour tous ceux qui participent au développement de la ville et du commerce. Les travaux de l'Institut reposeront sur des ateliers de réflexion qui réuniront des experts issus d'un large champ disciplinaire (urbanisme, collectivité, promotion, commerce, université, …), et qui coproduiront des idées originales et innovantes sur un thème précis. Les travaux de ces ateliers constitueront une aide à la décision et serviront également à alimenter le débat public sur le développement de la ville et du commerce. La direction de l'Institut pour la Ville et le Commerce a été confiée à Pascal Madry. - le 30/11/09

> Soldes flottants : l'équipement de la personne fait le bilan
Les différentes filières de l'équipement de la personne se sont réunies en octobre pour un bilan des premiers soldes flottants qui se sont déroulés au printemps dernier. Les seuls qui ont profité de cette disposition de la loi LME sont les grands magasins, les centres commerciaux (lorsque leurs commerçants arrivaient à choisir des dates communes) et les grandes surfaces. Ces derniers sont tout à fait opposés à une remise en question du texte. Les indépendants et les chaînes ont soit peu utilisé cette option, soit obtenu des résultats très moyens.
Le Conseil du Commerce de France (CdCF), qui se retrouve comme bien souvent à essayer de concilier les intérêts divergents de ses membres, a fait la recommandation de ne pas utiliser le mot " solde " en dehors des deux périodes traditionnelles de fin juin et début janvier pour ne pas dénaturer le concept et leur garder la même attractivité. De plus, vouloir modifier ces soldes reviendrait à remettre en cause l'ensemble de la loi LME, ce que le gouvernement n'acceptera jamais ! En effet, la loi LME permet désormais au commerçant de faire des promotions à tout va, avec au bout du compte des situations où un magasin peut solder à - 50 % à côté d'un concurrent en promotion à - 70 % ! Le consommateur ne s'y retrouve plus.
Une remarque : si la période des soldes flottants doit être déclarée un mois avant de les commencer soit par lettre recommandée auprès de la préfecture, soit sur Internet, rien sur le site " gouv.fr " n'empêche de déclarer une période de soldes flottants quelques jours avant le début de celle-ci... On peut ainsi régulariser à sa convenance. Quant aux services de la DGCCRF, ils semblent complètement dépassés par ces soldes et dans l'incapacité totale, au plan matériel et humain, de contrôler le respect des deux semaines annuelles et le respect de la procédure (surtout sur Paris).
Source : FDCF - le 30/11/09

> Wortmann élu meilleur fabricant 2009 en Allemagne
Wortmann KG (Detmold, Allemagne) a été élu, à travers sa marque Tamaris, meilleur fabricant de chaussures de l'année 2009. Le prix du Schuhkurier, l'un des principaux magazines spécialisés dans la branche de la chaussure, a été décerné à Munich le 9 octobre. Environ 160 invités se sont déplacés dans la capitale bavaroise à l'occasion de la remise du prix. - le 30/11/09

> Deux grands patrons quittent la barre
Yves Mouriès, après vingt années passées à la tête de Aigle, a cédé son poste en septembre à Romain Guinier qui avait rejoint l'entreprise dans cette perspective en mars 2008. Yves Mouriès est à l'origine du textile Aigle et du développement du réseau de magasins qui en compte plus de 200, essentiellement des magasins affiliés. Aigle est aujourd'hui présente dans 70 pays.
Peter Bolliger, 65 ans, va faire valoir ses droits à la retraite après sept années passées à la direction de Clarks. Sous son impulsion, le fabricant britannique a vu son chiffre d'affaires passer de 1 milliard d'euros à 1,28 milliard en 2008, avec à la clef un quasi doublement du bénéfice brut. Clarks, qui emploie 11 000 personnes, vend 40 millions de paires/an dans 150 pays et possède 556 magasins au Royaume-Uni. En France, cinq franchises Clarks ont été ouvertes. - le 30/11/09

> 7 et 8 avril 2010 à Troyes : 4e édition du colloque européen sur les " centres de marques "
La 4e édition du colloque européen organisé par Magdus, l'observatoire européen des centres de marques et magasins d'usine, qui aura lieu à Troyes les 7 et 8 avril 2010, consacre la place des centres de marques et magasins d'usine dans la chaîne de distribution des produits de marque. La décennie 2001/2010 aura connu une forte croissance de ce mode de distribution dans la plupart des pays européens : une centaine de centres a été ouverte en Europe entre 2001 et 2009, représentant une surface de vente de 1,5 million de m2, soit une augmentation de 60 % du plancher commercial.
Le colloque s'attachera à répondre aux interrogations : quelles perspectives pour les 10 ans à venir, une décennie qui s'ouvre dans un contexte de baisse de la consommation des ménages ? quels sont les enjeux, les difficultés à surmonter ? quelle place face au développement de la vente sur internet ? quid de l'ouverture du dimanche ? 300 à 500 spécialistes européens du secteur viendront s'informer, échanger, présenter leurs projets, négocier.
Les centres de marques (outlet centres) en Europe, ce sont 170 centres en activité pour un plancher commercial de plus de 2,5 millions de m2. En France, c'est 2,3 % du marché national de l'habillement et de la chaussure : un canal de distribution complémentaire, jugé essentiel pour la gestion des surstocks des marques, et qui connaît une croissance régulière d'année en année (surtout dans les périodes où la consommation des ménages ralentit comme en 2008/2009). - le 30/11/09

> LE FORUM EMPREINTES, UNE REFERENCE POUR LES MARQUES
On comprend mal comment un rendez-vous devenu aussi essentiel pour qui fait son miel de la Marque ne réunisse pas plus de professionnels ! En particulier, les détaillants ont brillé par leur absence alors qu'ils se piquent de vendre des marques ! Ainsi, parmi les chausseurs, seul Jean- Pierre Fabre, président de leur fédération (la FDCF), avait fait le déplacement en Gironde, mais ès qualité. Dommage, car édition après édition, le Forum International de la Marque Empreintes assoit un peu plus sa légitimité. La 5e qui s'est déroulée les 5 et 6 novembre au Palais des congrès de Bordeaux a été de haute tenue. Encore faut-il intégrer cette réalité : " Empreintes " n'a pas vocation à donner des recettes de succès à des dirigeants d'entreprise et autres spécialistes du marketing en mal de réussite ou perturbés par les inconnues de la " crise ". Non, les intervenants, de plus en plus triés sur le volet, viennent faire partager leurs expériences, leurs connaissances acquises sur le terrain ou collectées à travers études et enquêtes d'opinion. On peut mettre en doute certaines conclusions, critiquer l'" intellectualisme " de certaines démonstrations, mais, au global, on quitte le forum avec regrets tant les conférences s'avèrent denses, informatives et incitent à la réflexion.
L'époque, trouble sur le plan économique comme sur celui de la sociologie de la consommation, nécessite de s'enquérir d'autres perspectives entrevues sous de nouveaux angles. Pour cela, tous les points de vue autorisés sont bons à prendre, à charge pour chacun de trier toutes ces données et de conserver le bon grain pour en nourrir sa problématique particulière. " Empreintes " a été créé en 2001 par Jean-Pierre Renaudin, actuel président de la Fédération Française de la Chaussure (FFC - fabricants), dans ce but.
Rappelons que pour sa 5e édition, Empreintes se proposait d'aborder les rivages d'une économie en révolution, avec ses nouveaux consommateurs, ses nouveaux enjeux, ses nouveaux outils. Prochaine édition dans deux ans. - le 30/11/09

> Les 60 ans de Babybotte
Si Babybotte chausse les tout-petits, la marque née en 1949 a atteint l'âge respectable d'un senior ! Mais le temps n'a pas de prise sur elle puisqu'elle a le privilège d'évoluer en permanence dans le monde de la petite enfance. Babybotte a créé il y a donc 60 ans la chaussure pour bébés avec bloc-talon, une révélation et même une révolution à l'époque. Son créateur, Georges Bidegain, de retour d'Argentine en 1936, avait créé son entreprise à Pau.
Dès les années 50, la marque crée l'événement avec une " réclame " diffusée dans les cinémas, mettant en scène une course de bébés, un demi-siècle avant les Babies Roller d'Evian… Le gagnant de la course portait des Babybotte ! Dans les années 60, Babybotte fait ses débuts à la télévision en chaussant les petits pieds de Margotte du Manège enchanté. Et Babybotte, la saviezvous, fut agréée en son temps " Fournisseur officiel de SAS la Princesse Grâce de Monaco " ! - le 30/11/09

> Royer acquiert Von Dutch
Le groupe Royer a acquis la totalité des droits de la marque américaine Von Dutch, et ce, pour toutes les classes de produits et pour le monde entier. Royer était déjà détenteur de la licence globale Von Dutch Footwear depuis cinq ans. Cette acquisition donne un poids supplémentaire à un portefeuille de marques propres bien fourni (Kickers, Stephane Kélian, Charles Jourdan, Aster, Mod8, …). Von Dutch, grand nom de la mode Jeanswear, évoque le style de vie Californien. Elle fut créée dans les années 30 par Kenny Howard, à l'origine de la " Kustom Kulture ", un courant qui consiste à personnaliser au maximum les objets du quotidiens et plus particulièrement sa moto ou sa voiture. En 1992, la marque est vendue à Michael Cassel et Robert Vaughn pour être acquise en 2001 par Tonny Sorensen, lequel fait appel à Christian Audigier, styliste français spécialiste du jean. Trois produits sont alors développés : le jean mécano, la chemise cintrée et la casquette de routier. Son coup de maître : la stratégie de Product Placement auprès des stars hollywoodiennes fera décoller la marque au niveau mondial au début des années 2000.
Le Groupe Royer précise qu'il est actuellement en discussion avec plusieurs partenaires pour redéployer la marque au niveau mondial. - le 30/11/09

> Vers une prolongation des taxes sur les chaussures chinoises
La Commission européenne va proposer aux pays de l'Union Européenne de prolonger de 15 mois les taxes antidumping sur les chaussures importées de Chine et du Vietnam, qui arrivent à échéance à la fin de 2009. La décision devrait être prise avant le 3 janvier 2010.
Cette décision ravira l'Italie, qui reste un important fabricant en Europe, ainsi que la France même si la production s'y réduit comme peau de chagrin, mais déplaira fortement aux importateurs, lesquels, regroupés au sein de l'Alliance européenne des chaussures, ont fait savoir dans un communiqué, que " la seule conclusion justifiable légalement et raisonnable (...) est la fin complète de ces taxes ", tout en déplorant avoir dû payer quelque 800 millions d'euros de taxes antidumping depuis 2006 ! Les taxes antidumping sur les chaussures à dessus de cuir sont respectivement de 16,5 % et 10 %.
Selon l'UE, les importations de chaussures de Chine et du Vietnam représentent 25 à 30 % du marché européen. Toujours selon Bruxelles, les mesures antidumping ont entraîné une hausse du prix des chaussures de Chine et du Vietnam de 1,50 euro par paire, sur un prix moyen total d'environ 10,50 euros. - le 24/10/09

> JB Martin arrête sa production à Fougères
JB Martin qui fabriquait encore dans son usine de Fougères va cesser sa production, ce qui entraînera la suppression de 70 emplois sur les 136 que compte le site. Après les fermetures des ateliers d'Hasley puis de JB Martin, il n'y a plus de production à Fougères, qui fut en son temps l'une des capitales de la chaussure. A la grande époque, l'entreprise JB Martin compta jusqu'à 1200 employés qui produisaient 4 800 paires/jour. - le 24/10/09

> La FFC recherche une meilleure visibilité
Si les fabricants français éprouvent de plus en plus de difficultés à s'affirmer en tant qu'industriels sur le sol français, leur fédération a décidé de ne pas s'en laisser compter en se multipliant à l'étranger et dans l'Hexagone. Comment ? D'un côté, la Fédération Française de la Chaussure (FFC) confirme et renforce sa présence sur les salons internationaux ; de l'autre, elle s'offre pour la fin de l'année une belle campagne de publicité dans la presse en guise de cadeau de Noël ! - le 24/10/09

> Première Classe : une édition positive pour ses 20 ans
Le salon international des créateurs d'accessoires s'est déroulé du 2 au 5 octobre dans un contexte particulier puisque Première Classe célébrait cette saison son 20e anniversaire . Pour l'occasion, 315 créateurs et marques d'accessoires étaient réunis sous la tente du Jardin des Tuileries pour présenter leurs collections Printemps-Eté 2010. Et dix d'entre eux participaient au salon pour la 20e année consécutive !
Avec 12 950 entrées, Première Classe s'est achevé sur un bilan positif, en hausse de 3 % par rapport à octobre 2008 et de 15 % par rapport à mars 2009. Si, à session équivalente, la fréquentation des acheteurs étrangers se maintient et représente toujours la majorité du visitorat avec 57 %, les français marquent eux une progression de 7 % avec 5 508 entrées. - le 24/10/09

> Nomination : Edgard Schaffhauser, nouveau délégué général de la FFM
Edgard Schaffhauser a pris ses fonctions en tant que délégué général de la Fédération Française de la Maroquinerie (FFM) le 1er septembre. Il succède à Patrice Combarieu qui occupait le poste depuis 25 ans. Diplômé de l'ESLSCA Paris option finance et titulaire d'une maîtrise de sciences économiques de l'Université de Paris II, il a débuté sa carrière dans une compagnie d'assurances puis au siège de Poclain avant de rejoindre la direction juridique de Thomson Grand Public puis la direction achats. En 1984, il intègre le groupe DAF en France où il occupe successivement les fonctions de directeur juridique, directeur des Ressources humaines et du Développement.
En 1995, Edgard Schaffhauser rejoint le groupe de transport et logistique Novalliance où il crée et développe les ressources humaines en occupant successivement les fonctions de DRH de Transalliance et de Transalliance Stockalliance.
En 2001, il devient secrétaire général du groupe Mr Bricolage, en charge notamment des services généraux, juridique, qualité et développement durable, ainsi que des ressources humaines qu'il développe dans le cadre de la croissance externe du groupe. - le 24/10/09

> Distribution sélective : haro sur la Commission !
Les enseignes réunies au sein de l'UCV (Union du Commerce de Centre-Ville) ont adressé à la commissaire européenne à la Concurrence, Neelie Kroes, " une position commune " en faveur de la distribution sélective. En effet, la Commission européenne a organisé en septembre une consultation afin d'étudier une potentielle réforme de la distribution sélective. Les grands magasins tels que le Bon Marché, le BHV, les Galeries Lafayette et le Printemps ont peu apprécié car " les réseaux qui sont livrés et disposent de magasins physiques font des investissements pour présenter le produit, pour former le personnel, pour fidéliser la clientèle. " Les enseignes françaises sont rejointes par d'autres grands noms en Europe (Selfridges et Harvey Nichols au Royaume-Uni, El Corte Inglés en Espagne, Brown Thomas en Irlande, La Rinascente en Italie et Bijenkorf aux Pays-Bas). " Le règlement actuel, poursuivent-elles, a permis de consolider un secteur important de l'économie européenne sans remettre en cause la concurrence. Cet équilibre est aujourd'hui menacé par le développement sans restriction de la vente en ligne ". Les grands magasins s'insurgent contre ces sites Internet peu qualitatifs qui vendent des produits de luxe à prix cassés. Des sites qui pourraient dénaturer l'image d'une marque pour laquelle aujourd'hui ces grands magasins investissent.
Cependant les protestations paraissent avoir été entendues du côté de la Commission et la réponse prévue au printemps 2010 ne devrait pas bouleverser le dispositif actuel. - le 24/10/09

> Le prix, premier critère d'achat des 25-49 ans
Les 25-49 ans seraient plus attentifs que la moyenne des Français au prix, aux garanties écologiques et aux marques, selon une étude du Credoc commandée par la régie publicitaire de NRJ Group, publiée le 15 octobre. Pour cette population, qui représente 34 % des Français, 45 % des revenus et 53 % de la consommation, les principaux critères d'achat d'un produit sont le prix compétitif (80 %), les garanties écologiques et le respect des droits des salariés (70 %) et la confiance que leur inspire la marque (60 %). - le 24/10/09

> Marquage d'origine : Le " made in Italy " au pied de la lettre
Le Parlement italien a voté fin juillet avec effet au 15 août des conditions très strictes pour que les industriels transalpins puissent appliquer la mention " Made in Italy " sur leurs produits. Il y aura tout simplement obligation de produire… en Italie. Cette décision n'est pas du goût de tous les industriels, certains estimant que la nouvelle réglementation risque de pénaliser les entreprises italiennes. D'autres, par contre, jugent qu'un industriel qui contrôle parfaitement sa sous-traitance à l'étranger n'a rien à craindre des consommateurs. Le gouvernement italien a accordé une période transitoire de quelques semaines afin de permettre aux produits de marque italienne fabriqués à l'étranger avant le 15 août d'entrer sur le territoire. La loi prévoit de lourdes sanctions pour les fraudeurs pouvant aller jusqu'à l'emprisonnement. - le 26/09/09

> Exercice 2008/2009 : Wortmann au plus haut
Le groupe Wortmann, qui compte parmi les entreprises de production et de distribution de chaussures leaders en Europe, a réalisé au cours de son exercice 2008/2009 clos le 31 mai un chiffre d'affaires consolidé de 798,9 millions d'euros, en augmentation de 7,8 % par rapport à l'année précédente. Le taux de l'exportation s'est élevé à 53,9 % (année précédente 52,8 %). Les collections du groupe Wortmann sont proposées partout dans le monde, dans plus de 70 pays et plus de 14 000 magasins de chaussures ! Les sociétés européennes (Tamaris, Wendel (Marco Tozzi), Caprice (walking on air) et shoe.com (s.Oliver et comma) ont augmenté leur vente dans le segment de la mode pour atteindre 25,5 millions de paires. Le secteur standard, lui, a produit 40 millions de paires.
Le budget publicitaire de la marque a été considérablement augmenté et le développement du partenariat système Tamaris fortement accéléré. Dans le cadre de ce concept de surface exploité par des partenaires, 245 surfaces Tamaris sont actuellement opérationnelles, dont 108 magasins à l'enseigne et 137 " shop in shop ". 20 autres magasins et 17 " shop in shop ", déjà sous contrat, viennent s'y ajouter. Le nombre des surfaces de ventes Tamaris contrôlées passe ainsi à 282.
Wortmann compte à nouveau sur une croissance satisfaisante pour la première moitié de l'exercice en cours (saison Automne-Hiver 2009). En outre, les commandes passées jusqu'ici pour la seconde moitié de l'exercice (saison printemps-été 2010) laissent espérer une augmentation du chiffre d'affaires également pour la totalité de l'exercice 2009/2010. - le 26/09/09

> Campagne : Affirmez-vous ! avec le Conseil National du Cuir
A l'occasion de la Journée du Cuir, le CNC (Conseil National du Cuir) lance une nouvelle campagne de communication plus dynamique, dont le visuel vient renforcer l'accroche et le thème de celle-ci : "Affirmez-vous ! ".
Le CNC incite d'une part les détaillants à proposer une relation gagnant-gagnant à leurs clients ! Comment augmenter la fréquentation des points de vente grâce à des clients toujours plus nombreux et fidèles ? En profitant du Grand Jeu-Concours organisé par le Conseil National du Cuir du 25 octobre au 25 novembre 2009. Son principe ? Inciter les clients à se prendre en photo avec un accessoire ou un vêtement en cuir et à déposer leur candidature sur le site www.journeeducuir.fr. Un tirage au sort effectué devant huissier permettra aux heureux gagnants de recevoir de magnifiques cadeaux, dont un camescope et plusieurs chèques cadeaux d'une valeur de 200 euros.
Les détaillants recevront fin septembre leur kit " jeu concours " contenant une affiche au format 40 x 60 cm avec le visuel de la nouvelle campagne ainsi que des flyers de jeu à remettre à leurs clients.
D'autre part, le CNC encourage les mégissiers, tanneurs et fabricants à faire parler d'eux à la Saint Crépin ! En quatre ans, la Journée du Cuir est devenue un rendez-vous important des professionnels du cuir avec leur public. Le 25 octobre, il s'agira de faire découvrir leur métier et leur passion en ouvrant ses portes, en valorisant son savoir-faire, en expliquant ses techniques et en montrant ses produits...
Avec l'espoir de susciter de nouvelles vocations…- le 26/09/09

> Mess Around : bilan plutôt positif
Mess Around s'est déroulé du 5 au 7 septembre pour la première fois Porte de Versailles, en concomitance avec les autres salons de mode. C'était en soi un événement dans la mesure où l'ancienne localisation du salon à Aubervilliers ne pouvait être qu'un pis-aller, une solution provisoire.
Cette édition de Mess Around a réuni 151 exposants représentant 386 marques (+ 15 % du nombre de marques et + 16,15 % du nombre d'exposants par rapport à septembre 2008), dont

35 % d'exposants étrangers venant d'Espagne, d'Italie, de Grande-Bretagne, des Pays Bas, des Etats-Unis, d'Allemagne et du Brésil.
Selon les chiffres fournis par l'organisateur, le salon a enregistré 5 475 visiteurs sur les trois jours contre 3 172 visiteurs en septembre 2008 aux Docks Paris à Aubervilliers. Les visiteurs, dont 17,04 % d'étrangers, ont été accueillis dans une ambiance " Dents de la Mer ".
Prochain rendez-vous, toujours Porte de Versailles, du dimanche 24 au mardi 26 janvier 2010. - le 26/09/09


> Première Classe et Who's Next font bonne figure
Les salons faux jumeaux Première Classe et Who's Next ont bénéficié d'un bon climat d'affaires, supérieur aux attentes… modestes par les temps qui courent. Au total, ce sont 57 733 acheteurs qui ont visité le salon, soit 5 % de plus qu'en septembre 2008 et + 36 % par rapport à janvier 2009 !- le 26/09/09

> Düsseldorf : optimisme réservé sur la GDS
Les deux salons de la chaussure, la GDS - International Event for Shoes & Accessories, d'une part, et Global Shoes - leading trade show for sourcing (11-13 septembre), d'autre part, se sont achevés sur une note d'" optimisme réservé ", comme le relèvent les organisateurs eux-mêmes. Au total, et selon les dernières estimations, quelque 28 500 acheteurs de 82 pays ont visité les halls du parc des expositions de Düsseldorf. 6 400 d'entre eux sont aussi allés sur Global Shoes. - le 26/09/09

> Milan : Le Micam en léger recul
La dernière édition du Micam ShoEvent (16-19 septembre) réunissait 1 601 exposants dont 589 étrangers. Le salon a accueilli 39 857 visiteurs (- 4,9 % par rapport à septembre 2008) dont 20 644 étrangers (- 2,3 %). Eu égard au contexte international, et notamment italien, ces scores sont considérés comme corrects.
- le 26/09/09

> Délais de paiement dans le cuir : Avis favorable de l'Autorité de la Concurence
L'Autorité de la Concurrence a émis le 25 juin un avis favorable à la validation de l'accord dérogatoire aux délais de paiement dans le secteur du cuir. La validation est suspendue à la signature du décret par la ministre de l'Economie, de l'Industrie et de l'Emploi.
- le 31/08/09

> Relations commerciales Une brigade de contrôle de la LME
Christine Lagarde, ministre de l'Economie, de l'Industrie et de l'Emploi et Luc Chatel, alors secrétaire d'Etat chargé de l'Industrie et de la Consommation, ont créé une brigade de contrôle de la LME au sein de la DGCCRF. Cette brigade comprend désormais un chef de file désigné dans chaque région et un interlocuteur identifié dans chaque département. Dans le cadre de cette organisation, les moyens d'enquête sont augmentés de 50 %, en passant de 80 à 120 agents dédiés aux contrôles des relations commerciales.
Le contrôle de l'application de la LME constitue l'orientation n° 1 de la Directive Nationale d'Orientation de la DGCCRF pour 2009. Il a commencé depuis le mois d'avril avec le lancement de la première phase d'un plan de contrôle des pratiques commerciales. Dans ce cadre, près de 400 conventions concernant les plus gros contrats fournisseurs-distributeurs sont actuellement à l'examen. Plusieurs pratiques suspectes ont déjà été relevées concernant des cas de rejet inconditionnel des conditions générales de vente, mais également des clauses significativement déséquilibrées en matière de reprise des invendus ou de pénalités de retard. Les ministres ont souhaité que la DGCCRF utilise pleinement le système de sanction des abus, qui a été renforcé par la LME.
Mais au-delà de cette première vague de contrôles, il convient d'aller plus loin pour permettre à tous les professionnels, surtout les plus fragiles, de dénoncer les pratiques déloyales dont ils seraient victimes. A ce titre, la brigade sera chargée de recevoir, tout en leur garantissant l'anonymat si nécessaire, l'ensemble de plaintes des acteurs de toute taille et de tous secteurs. - le 31/08/09

> Alerte au Fumarate de Diméthyle (suite)
La DGCCRF multiplie les alertes auprès des professionnels de la chaussures concernant des produits dangereux comme le désormais célèbre Fumarate de Diméthyle.
Dans le cadre d'une affaire qui a défrayé la chronique l'an dernier, la DGCCRF communique à toutes fins utiles à la FDCF (fédération des détaillants en chaussure) pour information des professionnels 7 notifications d'alerte RAPEX relatives à la présence de fumarate de diméthyle dans des chaussures (6 notifications) et des meubles (1 notification).
Les produits visés dans ces notifications peuvent ne pas avoir été introduits sur le marché français, cependant la DGCCRF invite les professionnels de la chaussure à la plus grande vigilance et à prendre des mesures d'auto-contrôle à l'égard de produits de même origine :
- RAPEX 0731/09 - Bottes de femmes Mariaria
- RAPEX 0732/09 - Bottes de femmes Senorita
- RAPEX 0733/09 - Chaussures XTI
- RAPEX 0755/09 - Chaussures DOSSAN
- RAPEX 0762/09 - Chaussures de femmes Vanelli
- RAPEX 0763/09 - Bottes de femmes Festa.
- le 31/08/09

> Sonorisation des commerces
Les lieux de ventes sonorisés sont tenus de payer de la SACEM et de la SPRE. Les droits de SPRE étaient le 1/5e des droits de SACEM, mais il était question de les mettre au même niveau ! Devant la levée de boucliers de toutes les fédérations de commerçants et le nombre de détaillants qui ont déclaré mettre un terme à la sonorisation, il semble que les fédérations aient été en partie entendues.
En effet, dans le point 2 du discours de l'ancienne ministre de la Culture lors de l'ouverture du Midem en janvier 2009, elle s'y félicitait de l'aboutissement des négociations sur la rémunération équitable avec les radios.
- Verre à moitié vide : elle stigmatise les lieux sonorisés qui ne payent qu'une rémunération dérisoire ;
- Verre à moitié plein : 38 % ou 30 % c'est loin de 400 % et elle ne fait pas allusion aux commerces.
- le 31/08/09

> Le contrat de site du bassin de Romans prolongé
Le contrat de site du bassin de Romans et le dispositif de la plate-forme de reclassement qui l'accompagne ont été reconduits jusqu'à fin mars 2010. Rappelons que ce contrat de site avait été signé en 2006 pour trois ans. 25,6 millions d'euros avaient été dégagés pour faciliter le retour vers l'emploi des salariés affectés par les plans sociaux chez Charles Jourdan et Stephane Kélian.
- le 31/08/09

> Campagnes de communication : Rieker dans Elle et Paris Match
La marque Rieker renouvelle sa communication dans la presse grand public pour l'Hiver 2009 en retenant les magazines Elle et Paris Match. Chaque région, chaque département fera l'objet d'une communication dans l'un des deux titres. Pour être précis, Rieker a réservé une demi page verticale avec les modèles 75252/01 Senta et L3859/00 Doro pour Elle et les modèles 13721/27 Roy et L3867/24 Doro pour Paris Match. Les dates retenues dépendent des magazines : de une à quatre semaines consécutives - certains mois seulement pour certaines régions.
- le 31/08/09

> Tamaris à la télé en Allemagne
Tamaris a vu sa notoriété augmenter de 36 % en Allemagne (source : Brigitte KA 2008) grâce à une campagne au long cours de six années dans les plus grands magazines féminins et de mode, ainsi qu'à une présence constante sur les plus grandes affiches des métropoles allemandes. Et en 2009 la marque n'a pas relâché ses efforts puisqu'elle a augmenté son budget publicitaire de plus de 5 millions d'euros.
Mais Tamaris s'offre en plus, cette année, le média roi. Une campagne télévisuelle débutera en effet mi-septembre 2009 sur le petit écran outre-Rhin. Wortmann restera fidèle à son moyen de communication habituel en provoquant l'étonnement dans le paysage télévisuel grâce un spot basé sur un concept unique et tout nouveau. Ces spots seront avant tout diffusés aux heures de grande écoute, sur toutes les chaînes principales et orientées vers le groupe-cible, telles que RTL, ARD, VOX, Pro7 et Sat I.
- le 31/08/09

> Salons
Du samedi 5 au lundi 7 septembre : Mess Around à la Porte de Versailles
La prochaine édition de Mess Around se déroulera du samedi 5 au lundi 7 septembre à Paris expo - Porte de Versailles. Double changement donc, de lieu et de dates, le salon ouvrant un samedi.
Mess Around occupera le niveau 3 du bâtiment 7, les niveaux 1 et 2 étant occupés par le salon Prêt à Porter Paris. Cette proximité est un atout pour le salon de la chaussure qui pourra compter sur la visite de détaillants du prêt-à-porter féminin en quête d'accessoires.
La session de septembre s'annonce bien puisque 95 % des exposants de septembre 2008 ont renouvelé leur présence. A un mois de l'ouverture du salon, ses organisateurs affichaient un optimisme raisonné dans la mesure où la conjoncture n'est guère porteuse. On peut se faire une bonne idée du plateau des exposants en se rendant sur le site du salon (
www.mess-around.com/#/MARQUES).
On retrouvera sur Mess Around le type de stands vus lors des premières éditions, soit des stands à mi-hauteur ouverts à la communication. Seule leur couleur changera, en conformité avec le thème marin retenu pour cette session Printemps-Eté 2010. Côté animations, on sait qu'une soirée est programmée le samedi soir et un apéritif le dimanche soir, deux événements où tout le monde sera VIP ! Les autres animations en cours de journée seront à découvrir sur place, les organisateurs de Mess Around souhaitant jouer la carte de la surprise.
- le 31/08/09

> Mouvements :
- ANDRE
. Peggy Deas a été nommée à compter du 1er juillet 2009 directrice des approvisionnements. Elle intègre le Comité de Direction de André S.A, et reporte directement au PDG, François Feijoo.

- ANCI. Vito Artioli a été réélu le 4 juin 2009 pour deux ans président de l'ANCI, l'association italienne des fabricants de chaussures.

- CLIMO. Le Comité de Liaison des Industries de Main d'Oeuvre a élu le 25 juin 2009 lors de son assemblée générale une nouvelle équipe dirigeante.
M. Jean-Claude Ricomard, président des Tanneries Roux et vice-président de la Fédération Française de la Tannerie-Mégisserie, a été élu président pour un mandat de deux ans. Il sera assisté dans ses nouvelles fonctions par une équipe de trois vice-présidents :
- M. Jean-Pierre Mocho, président de l'Union Française des Industries de l'Habillement, président de la Fédération du Prêt-à-porter Féminin, en tant que premier vice-président ;
- M. Henri Griffon, président de l'Union Nationale des Industries Françaises de l'Ameublement ;
- M. Michel Caron, président de la Chambre Française de l'Horlogerie et des Microtechniques - le 31/08/09

> Nécrologie
Christian Giteau, fondateur de MG Diffusion International à Nantes, est décédé accidentellement cet été à l'âge de 63 ans en pratiquant le deltaplane, sa passion. Il était le père de Frédérick, Alexandre et Raphaël Giteau, également dans la société qui diffuse notamment la marque de chaussures pour enfants Péché d'amour.
- le 31/08/09

> 31 mai-1er juin à Montpellier : Les détaillants en Assemblée Générale
Une soixantaine de détaillants de toutes les régions se sont réunis le lundi 1er juin à l'hôtel Saint-Côme, siège de la CCI de Montpellier, pour la traditionnelle assemblée générale annuelle de la Fédération des Détaillants en Chaussures de France (FDCF).
Après les rapports moral et financier, les détaillants ont pu demander des précisions sur les sujets d'actualité et échanger sur la politique de la Fédération.
Les chausseurs sont assez remontés contre la tendance de plus en plus forte des gouvernements successifs de voter des textes de lois contre les petits commerces de centre-ville. Dans un communiqué, la FDCF se dit attentive " pour agir et faire du lobbying afin d'en réduire au maximum la portée dévastatrice (ouverture du dimanche, soldes, ouvertures de nouveaux centres et grandes surfaces, fiscalité, ...)".
Les détaillants ont soutenu les actions de la Fédération pour faciliter le travail administratif et les conditions de travail dans les magasins (DEB sur le Net, Obligation du recyclage des chaussures usagées, lutte contre les hausses de tarifs pour les sonorisations de magasin, ...) et tous les dossiers sociaux négociés âprement avec les partenaires sociaux (minima salariaux, formation des salariés, prévoyance...). - le 07/07/2009

> Les Trophées du CNCC
Le palmarès des Trophées du Centre National des Centres Commerciaux (CNCC ) ont donné les résultats suivants dans les six catégories définies :
- Marketing : O'Parinor - Aulnay-Sous-Bois (93), Hammerson
Mention spéciale du jury : Beaulieu - Nantes (44), Ségécé
- Opération citoyenne : Opération " Les Défibrillateurs Cardiaques ", Hypermarchés Auchan et Centres Commerciaux Immochan - Immochan
- Rénovation / extension d'un centre commercial : Les Quatre Temps- Paris La-Défense (92), Unibail-Rodamco
- Création de centre commercial : Ruban Bleu - Saint-Nazaire (44), Apsys
- Création de PAC : Maisonément - Cesson (77), groupe Klépierre-Ségécé / Immochan
- Trophée d'honneur : Jean-Luc Bret, président de Procos. - le 07/07/2009

> MOUVEMENTS. Christophe Mélard a été nommé PDG de Sergio Rossi. Il succède à Didier Bonnin. Âgé de 43 ans, Christophe Mélard était précédemment directeur financier du groupe YSL Beauté et directeur de la marque Roger & Gallet depuis septembre 2005. Il a contribué à relancer cette dernière.
Chez Sergio Rossi, il va devoir se pencher sur la façon d'imposer la griffe sur un marché de la chaussure de luxe très concurrencé. Il pourra compter sur Francesco Russo, le directeur artistique de la maison, recruté à la fin de l'année 2008 et dont la première collection apparaîtra dès l'automne et l'hiver prochains.
Basée à San Mauro Pascoli en Italie, Sergio Rossi a été rachetée à 70 % par Gucci Group, filiale du haut de gamme et du luxe du géant PPR, en 1999. Elle compte une cinquantaine de boutiques dans le monde. - le 07/07/2009

> GPG Company étoffe son portefeuille
Le groupe GPG Company poursuit sa moisson de marques en intégrant Clae, Vael et Volta.
- Clae a créé un nouveau segment : l'" athleisure ", une collection masculine hybride avec un modèle qui allie un style classique au confort d'une chaussure de sport (collection inspirée de l'univers du skate).
- Vael est une chaussure " tout en un ", à usage multiple, combinaison de styles contemporain et classique utilisant des matériaux haut de gamme mais sans ostentation. Une chaussure de grande qualité technique qui ne sacrifie pas l'esthétique. Le design de Vael s'inspire… d'un véhicule militaire des années 70.
- La collection Volta repose sur un modèle unisexe (en cuir ou suédine). Le design est volontairement " simple ", inspiré du casual des années 90. Les équipes de Volta ont simplement redynamisé un design classique pour le rendre résolument contemporain. - le 07/07/2009

> Edition :" Le guide de la propriété intellectuelle "
La CCI de Paris et les Editions Delmas publient " Le guide de la propriété intellectuelle ".
Les droits de propriété intellectuelle constituent des outils stratégiques majeurs pour l'entreprise qui permettent de protéger et de valoriser ses innovations (brevets, marques, dessins et modèles, droit d'auteur etc.).
L'entrepreneur est confronté régulièrement à des situations mettant en jeu des droits de propriété intellectuelle, qu'il s'agisse de faire de sa marque un gage de qualité auprès de sa clientèle, de créer des logiciels, des supports de communication ou des technologies nouvelles ou de conclure des contrats d'exploitation.
Dans ce guide pratique, le non-initié trouvera une présentation simple des concepts juridiques, illustrés de nombreux conseils et de modèles de contrats commentés. - le 07/07/2009

> 5-7 septembre : Mess Around à la Porte de Versailles
La prochaine édition de Mess Around se déroulera du samedi 5 au lundi 7 septembre à Paris expo - Porte de Versailles. Donc changement de lieu mais aussi de date puisque le salon ouvrira un samedi. Mess Around occupera le niveau 3 du bâtiment 7, les niveaux 1 et 2 étant occupés par le salon Prêt à Porter Paris. Cette proximité est un atout pour le salon de la chaussure qui pourra compter sur la visite de détaillants du prêt-à-porter féminin en quête d'accessoires.
Si la session prévue en juillet a finalement été annulée faute d'exposants, celle de septembre s'annonce très bien puisqu'à mi-juin, soit près de trois mois avant l'ouverture du salon, la surface de stands facturés était déjà supérieure à celle de septembre 2008, soit quelque 3 000 m2 de surface de stand. 95 % des exposants de septembre 2008 ont renouvelé leur présence. Cet état laisse bien augurer du plateau final d'exposants car, ainsi que le fait remarquer l'organisateur, les entreprises ne sont pas pressées de se déclarer dans la mesure où tout dossier d'inscription doit être accompagné d'un chèque… Par les temps qui courent, eu égard aux difficultés de trésoreries de nombre d'exposants potentiels, ils estiment qu'il est urgent d'attendre. Les organisateurs affichent donc leur optimisme.
On retrouvera sur Mess Around le type de stands vu lors des premières éditions, soit des stands à mi-hauteur ouverts à la communication. Seule leur couleur changera, en conformité avec le thème marin retenu pour cette session Printemps-Eté 2010. Côté animations, on sait qu'une soirée est programmée le samedi soir et un apéritif le dimanche soir, deux événements où tout le monde sera VIP ! Les autres animations en cours de journée seront à découvrir sur place, les organisateurs de Mess Around souhaitant jouer la carte de la surprise. - le 07/07/2009

> 31 mai-1er juin : L'assemblée générale de la FDCF à Montpellier
L'assemblée générale de la Fédération nationale des Détaillants en Chaussures de France (FDCF) se déroulera les dimanche 31 mai et lundi 1er juin 2009 à Montpellier dans le cadre de l'Hôtel Saint Côme (la Chambre de Commerce et d'Industrie en fait). Jean-Pierre Fabre, le président de la FDCF, est également président de la CCI de Montpellier.
- le 30/05/09

> Un nouveau président chez les fabricants
Un nouveau président chez les fabricants La Fédération Française de la Chaussure (FFC), autrement dit la fédération des fabricants, a tenu simultanément une assemblée générale extraordinaire et son assemblée générale ordinaire le 21 avril à Paris.
L'AG extraordinaire avait notamment pour objet une modification des statuts.
A l'issue de l'AG ordinaire, un nouveau président a été élu. Il s'agit de M. Jean-Pierre Renaudin, ex-PDG de Mod8 et Aster, qui remplace M. Patrick Moniotte. Mais la succession se fera en douceur en raison des nombreux dossiers importants en cours.
M. Guy Canselier a été pour sa part élu trésorier de la fédération et M. Emilio Martin, président de Robert Clergerie, secrétaire.
A noter qu'à l'issue de l'assemblée générale, le représentant du Ministère de l'Industrie a rappelé qu'un colloque sur la filière cuir se tiendra à Paris le 19 juin sur la base d'une étude portant sur la chaussure de luxe, la chaussure en générale et les différentes composantes de la filière.- le 30/05/09

> Commerce associé : bon bilan 2008
Les 74 groupements recensés par La Fédération des enseignes du Commerce Associé (FCA), dont Garant pour la chaussure, ont réalisé en 2008 un chiffre d'affaires en augmentation de 4,9 % par rapport à 2007, soit plus de 117,5 milliards d'euros.
Ces excellents résultats, estime la FCA, " sont dus aux stratégies commerciales mais également aux valeurs développées par les réseaux, celles du partage et de la solidarité. "
Le Commerce Associé est créateur, en 2008, de plus de 13 500 emplois et transmettra plus de 6 700 entreprises dans les cinq années à venir. Présentant un taux de survie à 5 ans deux fois supérieur à celui du commerce, l'ensemble de ces points de vente, estime encore la fédération, " constitue une formidable opportunité de reprendre une entreprise dans de vraies conditions de réussite et dans un cadre permettant de s'exprimer pleinement. ". - le 30/05/09

> Pallio en redressement judiciaire
La SAS Pallio (233 salariés) a été placée en redressement judiciaire le 30 avril 2009 par le Tribunal de commerce d'Evreux assorti d'une période d'observation de six mois. - le 30/05/09

> Urbanisme commercial
Europe : des projets en suspens ? Selon la dernière étude publiée par le cabinet Cushman et Wakefield, 2008 a été pour la cinquième année consécutive une année record avec la création de plus de 9 millions de m2 de surface commerciale en Europe (+ 8 % ). Mais le cabinet de conseil en immobilier estime que cette situation de progression forte et constante ne devrait pas durer. En 2009, 10 millions de mètres carrés de centres commerciaux devraient voir le jour en Europe, ce qui constituerait un premier ralentissement du rythme de la croissance…
et 40 % de moins que ce qui était envisagé en juillet 2008. Et à l'échéance de 2010, seuls 7 millions de m2 supplémentaires devraient être réalisés. Ce qui devrait constituer le rythme d'ouverture le plus faible constaté depuis 2005.- le 30/05/09

> Londres : la ville où la part des enseignes est la plus forte
Par ailleurs, selon l'étude annuelle menée par le cabinet CB Richard Ellis, Londres est considérée comme la ville où la part des enseignes est la plus forte, attirant 60 % des plus importantes enseignes internationales.
Londres est suivie par Paris (49 % des plus grandes enseignes du monde) et New York (47 %). Dubaï confirme sa place de challenger (45,68 %) devant Madrid (44,03 %) et Moscou (42,39 %). L'étude CB Richard Ellis est effectuée à partir de l'analyse des réponses et de la présence des 280 plus grandes enseignes dans 67 pays.- le 30/05/09

> Un futur retail park à Nevers ?
Klepierre et sa filiale Ségécé ont annoncé leur intention de développer un retail park de 13 500 m2 de surface commercial à proximité du centre Carrefour-Marzy (Nevers). Sous réserve d'obtention des autorisations, d'ici au troisième trimestre 2011, des moyennes surfaces et des boutiques spécialisées dans l'équipement de la personne, de la maison, dans les loisirs et la restauration devraient voir le jour. Briguant la certification HQUE, le projet prévoit un axe piétonnier paysager ainsi que des aires de jeux et de détente.- le 30/05/09

> Nominations
PROCOS. François Lemarchand (Nature & Découvertes), Georges Plassat (Vivarte) et François Seris (Groupe Zannier) ont été élus administrateurs de la Fédération Procos lors de la dernière Assemblée générale annuelle. Diplômé de l'Ecole Hôtelière de Lausanne et de l'AMP Cornell University, Georges Plassat a été directeur général et président du Directoire du Groupe Casino de 1982 à 1997, puis administrateur délégué de Carrefour Espagne jusqu'en 1999. Il est PDG de Vivarte depuis 2000.- le 30/05/09

> BALLY
Marco Franchini, PDG de Bally, a décidé de quitter son poste afin de poursuivre de nouvelles opportunités. La marque, qui compte plus de 730 points de vente dans 70 pays, lui cherche désormais un remplaçant. Brian Atwood restera le directeur artistique de la marque.- le 30/05/09

> L'assemblée générale de la FDCF (Fédération des Détaillants en Chaussures de France) aura lieu à Montpellier les dimanche 31 mai et lundi 1er juin 2009. - le 25/04/09

> Il fait bon travailler chez WL Gore France !
WL Gore France, la filiale française de la société américaine qui a inventé les textiles Gore-Tex, a été élue " Meilleure société où il fait bon travailler en France " en 2009 après avoir été classée Classé 4e en 2007 puis 2e en 2008 derrière Google. Frédéric Amariutei, responsable France, explique cette reconnaissance par la culture de l'entreprise basée principalement sur le développement personnel et la liberté d'entreprendre. Mise en place dès sa création par son fondateur Bill Gore en 1958, cette culture est originale. Elle reste le fondement du fonctionnement de la société pour ses 8 000 associés dans les 20 pays où elle est présente. Elle repose sur quatre principes et des modes de fonctionnement qui organisent la vie de cette entreprise : Honnêteté, Liberté, Engagements, Consultations. Ils ont pour objectif de générer un environnement de travail créatif, et de communication directe et ainsi de stimuler l'initiative personnelle. La structure organisationnelle non hiérarchique fonctionne avec un système de coaching interne individuel entre associés de l'entreprise. Ce coaching individuel permet à chaque associé de développer ses compétences et aspirations personnelles et de les adapter aux besoins de l'entreprise.
- le 25/04/09

> Nouvelle levée de fonds de 3 millions d'euros pour Sarenza.com
Stéphane Treppoz, président de Sarenza.com, met la main à la poche, ou plutôt emprunte et investit 2 millions d'euros (sur un total de 3 millions) en fonds propres dans la société avec Hélène Supau, directrice générale, pour financer le développement international. Cet investissement personnel est le prix à payer, estiment sans doute Stéphane Treppoz et Hélène Supau, pour garantir la liberté du chef d'entreprise dans le développement et la croissance de la société. On est là dans une logique de patrons " anti-parachutes dorés "…
Deux arguments économiques clés ont motivé leur choix : " Sarenza.com est le plus grand magasin de chaussures et accessoires sur Internet, et le leader en France, en très forte croissance ; son homologue américain, Zappos.com, trace la voie et vient de franchir le milliard de chiffre d'affaires en 2008. ".
- le 25/04/09

> Heelys sur dix chaînes TV
La marque américaine Heelys connue pour ses skate shoes qui roulent mène durant le mois d'avril et à l'occasion des ponts des 1er et 8 mai une intense campagne de publicité sur les chaînes de télévision. Le plan média TV est constitué de plus de 650 spots répartis sur dix chaînes du réseau hertzien (France 2, France 3), de la TNT (Gulli, NRJ12) ou du câble et du satellite (Canal J, Filles TV, GameOne, etc.). Ces choix s'expliquent par la volonté de la marque de cibler les 11-14 ans en priorité (7,5 millions de contacts) et par extension les 4-14 ans (22 millions de contacts).?Outre cet objectif quantitatif, Heelys souhaite augmenter sa notoriété auprès des filles, d'où le choix d'un support spécifique, Filles TV, chaîne du câble et du satellite reçue par plus d'un million de filles de 11-14 ans. La marque a pour ambition d'augmenter ses ventes françaises de 50 % en 2009.
- le 25/04/09

> SALONS : Expositions régionales, TEC Paris :

Un panorama des expos de mars
On sait l'importance qu'ont pris les expositions régionales dans le processus d'information et d'achat portant sur les nouvelles collections. Leur succès est tel qu'un nouvel acteur (une SARL, pas une association, soit dit en passant) a entrepris de créer de nouvelles expositions. Ainsi, en septembre prochain, on en dénombrera pas moins de neuf en région, sans compter les " régionales " parisiennes que sont Mode Enfant Paris et Confort des marques ! Si les détaillants rhônalpins et méditerranéens auront l'embarras du choix avec deux expos, les autres chausseurs dans les autres régions n'auront qu'une seule expo à leur disposition (les pauvres !). Le maillage du territoire se resserre donc au fil des saisons. Après Saint-Amand-les-Eaux en mars 2009, Bordeaux est annoncé pour septembre prochain.
Là où les choses se compliquent c'est quand on examine le calendrier : deux expositions régionales se dérouleront en même temps que Mess Around (5-7 septembre à Paris) : Promo-Est à Colmar et les Journées d'achat de la Chaussure à Bordeaux, toutes deux les 6 et 7 septembre ! A suivre donc.
S'agissant des éditions de mars dernier, on peut dire que globalement les Promo-Chaussures et les expos assimilées (MODCO Nantes et Shoes Expo Sud-Ouest Toulouse (nous n'avons aucune informations concernant les différentes Journées d'achat de la Chaussure) ont enregistré des scores de fréquentation honorables eu égard aux difficultés de l'heure.
- Promo-Est à Colmar a été stable, avec un peu plus de visiteurs le dimanche et un peu moins le lundi par rapport à mars 2008. Pour la session de septembre 2009, on notera un changement de hall : l'expo aura lieu dans les halls 2 et 3 du parc des expositions de Colmar au lieu des halls 1 et 2. Ce changement de hall ouvre quelques opportunités aux marques qui souhaiteraient exposer et qui ne le pouvait pas jusqu'alors.
- Le Promo-Méditerranéen à Marseille a obtenu de bons résultats avec… 28 visiteurs de plus qu'en mars 2008. Une expo plutôt en progression donc, qui refuse toujours des exposants faute de place malgré la concurrence des Journées d'achat de la Chaussure à Aix. Reste la problématique de l'exposition en chambres d'hôtel, dernier exemple parmi l'ensemble des expositions régionales d'un mode de présentation devenu inadapté. Mais les organisateurs envisagent un déménagement dans une ou deux saisons, peut-être à l'Agora d'Aubagne qui semble tenir la corde. Dans ce cas, il faudra prévoir un système de navettes pour emmener les détaillants du parking, un peu éloigné, jusqu'à l'Agora.
- Les organisateurs de Shoes Expo Sud-Ouest à Labège, dans la banlieue de Toulouse, se montrent très satisfaits de la dernière édition, ayant enregistré 457 clients (et donc beaucoup plus de visiteurs).
- MODCO à Nantes a accueilli 348 clients contre 361 en mars 2008 et 625 visiteurs au total. Mais en septembre 2008, l'expo avait reçu 346 clients, soit deux de moins. De l'avis même des organisateurs, l'ambiance était assez calme.
- Enfin, à Lyon-Villeurbanne, le Promo-Rhône-Alpes a reçu 300 clients, un nombre en ligne avec les éditions précédentes.?On peut dire que le " nouveau Promo de Lyon " consolide ses positions.
- La fin de la saison des expositions et salons se conclut traditionnellement à Paris, en l'occurrence au Parc Floral dans le bois de Vincennes. Cette saison TEC Paris (Arici, Centro et Italmoda) s'est déroulée du 29 au 31 mars.
1 773 visiteurs (adresses commerciales) ont fait le déplacement contre contre 1 587 en mars 2008 et 1 647 en mars 2007. Ainsi, TEC Paris a rassemblé 290 exposants et plus de 800 marques qui ont accueilli un nombre de visiteurs en hausse. Ces derniers sont restés plus longtemps sur le salon, surtout le dimanche où il n'a pas été aisé de fermer le salon à 21 heures…
Beaucoup de visiteurs sont revenus le lundi et le mardi.
Le climat d'affaire a été très bon, ce qui en a surpris plus d'un. " Plus que la crise, nos clients ressentent une mutation dans les habitudes d'achat des consommateurs, estime Jean-Paul Le Roux, organisateur d'Italmoda. Notre société et notre système économique sont en plein bouleversement. "
. - le 25/04/09

> Résultats : Wortmann défie la crise…
En cette période de difficultés pour le secteur de la chaussure et de doutes sur son avenir à court terme, toutes les nouvelles positives sont bonnes à prendre. Jusqu'ici, le groupe allemand Wortmann connu en France par ses marques Tamaris, Marco Tozzi, Caprice et Jana a toujours été un bon pourvoyeur de bonnes nouvelles, parfois à contre-courant de l'activité générale. C'est encore le cas pour le 1er semestre de son exercice 2008/09 (1er juin-30 novembre 2008) qui s'achèvera le 31 mai prochain. Au cours des six premiers mois, le groupe a réalisé un chiffre d'affaires de 393,8 millions d'euros (+ 9,6 %) et prévoit un CA de 795 millions (+7 %) pour l'ensemble de l'exercice. Le taux d'exportation devrait atteindre environ 55 % contre 52,8 % lors du précédent exercice. Wortmann vend ses produits dans plus de 70 pays.
Le développement continu du groupe doit beaucoup à celui de son réseau de magasins et " shop in shop " Tamaris. Il existe actuellement 199 surfaces Tamaris dont 88 boutiques monomarques et 111 " shop in shop ". 29 autres boutiques et 17 " shop in shop " sont sous contrat et devraient ouvrir prochainement. L'objectif de la marque est d'ouvrir une boutique par semaine en Europe ! - le 30/03/09

> …Geox aussi
Geox annonce un chiffre d'affaires de 892,5 millions d'euros en 2008, en hausse de 16 %, et un profit net de 123,4 millions d'euros. Les chaussures représentent 91 % des ventes, soit 808,4 millions d'euros (+ 13 % par rapport à 2007), contre 9 % pour le prêt-à-porter, soit 84,1 millions (+ 63 %).
Si l'Europe a représenté 45 % des ventes contre 47 % en 2007, soit 404,3 millions d'euros, dans le reste du monde les ventes ont augmenté de 38 %, et de 28 % en Amérique du Nord. Enfin, concernant l'exercice en cours, les commandes pour le Printemps-Eté 2009 ont augmenté de 6 %.
Selon Mario Moretti Polegato, le président de Geox, " c'est dans les moments difficiles que des opportunités s'offrent aux entreprises les plus compétitives, et, grâce à la flexibilité de son modèle économique et la solidité de son bilan, Geox sera en mesure de sortir plus fort de cette crise. " - le 30/03/09

> Lutte anti-contrefaçon : Lancement d'une Cyberdouanes
Le ministre du Budget, Eric Woerth, a officiellement lancé le 10 février la " Cyberdouane ", qui remplace la cellule de recueil et d'analyse de l'Internet douanes (Craido). Cette évolution occasionne un renforcement des effectifs qui passent de quatre à quinze douaniers, dont huit analystes et sept enquêteurs. Sous l'égide de la Direction nationale du renseignement et des enquêtes douanières (DNRED), cette équipe a pour objectif de rechercher les contrefacteurs, outrepassant les douanes classiques en faisant parvenir leurs produits directement aux domiciles des internautes clients. Un domaine dans lequel la DNRED s'est récemment illustrée en démantelant une filière franco-chinoise distribuant des chaussures de sport via le Web, et ayant pu blanchir pour 4,6 millions d'euros de produits vers la Suisse. Une filière semblable a également été stoppée en Savoie, après avoir contrefait pas moins de dix-sept marques. - le 30/03/09

> Importations
Les fabricants de chaussures canadiens déposent une plainte contre la Chine
L'association des manufacturiers de chaussures du Canada a porté plainte auprès de l'agence des services frontaliers du pays pour obtenir un réexamen du prix des chaussures et semelles en caoutchouc imperméables importées de Chine. En vertu de la loi sur les mesures spéciales d'importation, les fabricants canadiens avaient déjà réussi en 2002 à obtenir des taxations allant de 26 % à 187 % sur certains produits chaussants imperméables, provenant principalement du Vietnam, de Hong Kong et de Macao.
- le 30/03/09

> Louis Vuitton va t'il fermer sur les Champs-Elysées ?
Le Conseil d'Etat a ordonné, mercredi 11 mars, la fermeture le dimanche du magasin Louis Vuitton des Champs-Elysées, à Paris, infirmant un jugement de la cour administrative d'appel de Paris de juin 2007. Mais la société estime que cette interdiction n'a plus d'objet depuis que le préfet de Paris a autorisé cette ouverture pour trois ans le 3 décembre 2008. De plus, l'arrêté ne peut plus être attaqué puisque le délais légal pour le contester a expiré, précise-t-on à la préfecture. Mais des recours sont encore possibles.- le 30/03/09

> Communication : Bilan 2008 de l'opération " Le Cuir, vivez le ! "
Pour la troisième année consécutive, le Conseil National du Cuir (CNC) a orchestré en 2008 une campagne de communication à grande échelle pour affirmer le dynamisme de la filière et renforcer sa notoriété.
- le 30/03/09

> La campagne Média
Afin de promouvoir la fête du Cuir du 25 octobre 2008, le CNC a choisi de communiquer par la radio en diffusant un spot ludique de 20 secondes sur plusieurs radios populaires comme Chérie FM, Nostalgie, RFM, ... De plus, pour toucher plus particulièrement le coeur de cible
- les femmes entre 25 et 59 ans -, il a organisé un jeu concours dans deux hebdomadaires qui a permis de recueillir 1 418 coupons-réponse pour Télé Poche et de 2 401 coupons-réponse pour Télé Star. Puis le CNC a opté pour plusieurs insertions dans la presse grand public (20 Minutes, TV Magazine, … ), la presse féminine (Maxi, Femme Actuelle, … ) et professionnelle (L'Essentiel de la Chaussure, …).
En complément de ses actions média, le CNC a mis en place des opérations de marketing opérationnel avec le lancement d'un grand jeu-concours (74 512 bulletins reçus de 993 adresses de détaillants) du 6 octobre au 29 novembre 2008. Un kit remis aux détaillants comprenait une affiche, une urne, 500 dépliants, un adhésif et une notice de montage de l'urne. Des prix attrayants pouvaient être gagnés tant par les détaillants que par le grand public : 1er prix : 3 jours en thalasso avec soins détente - 2e prix : un week-end " Relais et Châteaux " - 3e et 4e prix : un appareil photo numérique avec un étui en cuir - 5e au 254e prix : une clé USB gainée de cuir.
Les premiers prix ont été remportés par :
1er Prix : Séverine RAGOBERT - Musée du Cuir et de la Tannerie 37110 Château-Renault
2e France DANGUELLE - Chaussures Marie 14700 Falaise
3e Aline COUSOT - C. Dambacher 67430 Diemeringen
4e Nathalie GALLIER - Les Chaussures Madesclair et Valérie 60110 Méru
Enfin, en matière de communication institutionnelle, le trimestriel " Vivez le Cuir ", publié depuis juin 2007 pour intensifier le lien entre les divers acteurs du cuir, a été très bien reçu par les professionnels du secteur. Dans le même esprit, le CNC a invité plus de 130 professionnels liés à l'univers du cuir à son déjeuner annuel de mobilisation des filières au cours duquel lequel il a exposé le plan d'actions à venir. - le 30/03/09

> Promotion de la chaussure : La FFC met en place une politique active de communication
Avec pour ambition de rendre le secteur attractif et reconnu et de renforcer la notoriété de la chaussure française en direction des marchés nationaux et internationaux, la Fédération Française de la Chaussure (FFC) engage une politique de communication et de valorisation auprès du grand public et des professionnels. Celle-ci s'appuie sur les résultats d'une enquête réalisée par la FFC sur l'image et les valeurs portées par la chaussure française. Les trois principaux critères cités sont : créativité, qualité, French Touch.
Un premier film de promotion des métiers a été conçu dans le but de mettre en avant certains métiers pour y attirer les jeunes et contribuer à réorienter des personnes envisageant une reconversion professionnelle. Ce film a été diffusé pour la première fois lors du Forum des Métiers à Cholet en janvier 2009. Il le sera donc à l'avenir dans le cadre d'interventions de la fédération prévues sur des forums régionaux des métiers et de la formation et lors de portes ouvertes d'établissements scolaires.
Un deuxième film de valorisation de la chaussure française a été réalisé.?Il met en avant son savoir-faire, sa créativité et sa technicité, afin de soutenir les entreprises dans leurs projets à l'export. Le film sera diffusé en avant-première sur le Micam à Milan puis sur le pavillon français à Moscou, ainsi que sur la GDS à Düsseldorf en septembre 2009.
La Fédération Française de la Chaussure a adopté un nouveau logo représentant, de façon dynamique, l'image de la fédération tout en conservant ses deux éléments essentiels " Chaussure " et " France ". Cette nouvelle identité visuelle sera ensuite déclinée dans une campagne publicitaire sur l'image de la chaussure française, présentant ses différents secteurs de la chaussure féminine de ville à la charentaise, sans oublier la chaussure de sécurité. Elle sera diffusée en France et à l'international.
Le site internet est actuellement en travaux et apparaîtra sous une version totalement relookée au second semestre 2009, avec une information plus complète et facilement accessible grâce à un système de navigation efficace. - le 30/03/09

> 1er-3 mars aux Docks Paris : Mess Around devrait passer Porte de Versailles dès juillet 2009
Après l'édition de début février qui était consacrée à la chaussure pour enfants / streetwear / casual, la seconde session hivernale de Mess Around, début mars, était, elle, dédiée à la chaussure pour adultes. En effet, les organisateurs du salon ont parié sur une segmentation de l'offre. Reste à savoir si la formule, pertinente sur le papier, a de l'avenir. Il est encore trop tôt pour décréter qu'elle en a ou pas, mais le nombre de visiteurs enregistrés à l'une et l'autre sessions ainsi que les avis entendus ici et là autorisent au minimum à se poser la question. En mars, Mess Around a reçu 2 348 visiteurs (2 264 en février), dont 6 % d'étrangers, majoritairement Italiens, Espagnols et Belges. Ils se répartissent en 72 % de détaillants chaussures et 7 % de détaillants habillement. Si l'on additionne le nombre de visiteurs des sessions de février et mars tout en soustrayant ceux qui ont fait les deux, on arrive à 3 921 visiteurs, un total à comparer aux 3 172 visiteurs de septembre 2008, soit + 23,6 %. C'est bien, mais cela reste modeste. Pourtant, selon les organisateurs, les trois quarts des exposants ont confirmé leur intention de revenir. La relative modestie des chiffres est sans doute pour partie liée au site des Docks Paris, à Aubervilliers, sympathique au demeurant mais difficile d'accès. Si les prochaines éditions se déroulent à la Porte de Versailles comme annoncé par Mess Around (sessions de juillet et septembre 2009), on peut penser que les chausseurs seront plus nombreux, notamment en septembre dans la mesure où ils pourront profiter de la présence des autres salons de mode à cette période. Les exposants ne peuvent que se réjouir de ce déménagement, qui peut, pour certains d'entre eux, leur emmener des acheteurs du prêt-à-porter.
Il y avait cependant encore un doute au moment où nous écrivions ces lignes sur la réalité de cette présence du salon Porte de Versailles en septembre, un doute insinué par les organisateurs du salon Accessoire Avenue (réunion de l'ancien Salon de la Maroquinerie et de l'ancien Midec), présent Porte de Versailles. Manifestement, ceux-ci en veulent beaucoup à Mess Around, à qui ils reprochent d'avoir coulé le Midec, ou, si l'on veut être plus précis, d'avoir précipité sa chute que d'aucuns jugeaient inévitable. Les organisateurs de Accessoire Avenue ont ainsi fait circuler un courrier où est évoquée l'intox de Mess Around auprès des exposants.?Intox puisque, selon eux, le parc des expositions Paris expo de la Porte de Versailles ne serait pas au courant d'une inscription sur leur site du salon des Docks Paris… On imagine cependant assez mal les organisateurs de Mess Around se prêter à une manipulation aussi grossière qui ne manquerait pas de se retourner contre eux.
Jusqu'à preuve du contraire, on peut annoncer l'organisation Porte de Versailles de Mess Around O'Clock, en concomitance avec Prêt-à-Porter Paris pour le salon Before by July, du dimanche 5 au mardi 7 juillet prochains. Cette session devrait, on le suppose, attirer surtout les habilleurs qui viendront visiter Before by July.
Toujours Porte de Versailles, Mess Around (4e session de l'année) sera aux côtés de tous les salons de mode, du 6 au 8 septembre 2009, pour présenter les collections Été 2010. Ce faisant, Mess Around se rapproche de Paris Capitale de la Création " dans un esprit de collaboration dynamique afin d'optimiser les échanges, les déplacements, le Business et faciliter le travail des acheteurs et des acteurs de ce marché ", indique le salon. Son objectif est clair : profiter de ce nouveau lieu pour compléter son offre. Il s'ouvrira ainsi plus largement à l'accessoire de mode (réponse du berger à la bergère…), l'équipement de la personne et l'univers de l'enfant (décoration, textile ..).
- le 30/03/09

> AGORA DISTRIBUTION (Eram)
Emmanuel Deroude (41 ans) a été nommé directeur général d'Agora Distribution (Eram, Tati, Giga Store, Fabio Lucci). Il a dans le passé participé à la restructuration de l'ancien groupe Bidermann, dirigé Kenzo Homme et organisé, avec son associé Erick Euvrard, le rachat de la chaîne Giga Store qu'il a dirigée de 2002 à 2007 avant son rachat par le groupe Eram.
- le 30/03/09

> SARENZA.COM
Constance Le Ferrand (38 ans) a pris la direction du service des achats de Sarenza.com et entre au Comité de direction de la société. Elle occupait précédemment la fonction de responsable des achats homme et enfant puis des " marques ville " au sein de la société de 2006 à ce jour. La création de cette direction des achats est justifiée par le développement et la croissance de Sarenza.com.
Avant de rejoindre Sarenza.com, Constance Le Ferrand a travaillé 18 mois chez Bata France Distribution comme acheteuse chaussures et accessoires de mode femme. - le 30/03/09

> REDCATS
Jean-Michel Noir, n° 2 de Vivarte, a été nommé PDG de Redcats Group (La Redoute, Cyrillus, Vertbaudet, Daxon, Somewhere, Ellos, United Retail Group, etc. ), filiale de PPR. Jean-Michel Noir, 41 ans, est diplômé de l'ESCP et détenteur d'un MBA de l'Insead. Passé par Clinvest (groupe Crédit Lyonnais) puis le cabinet-conseil McKinsey, il rejoint Vivarte et le monde du retail en 2000. Aux côtés de Georges Plassat, président de Vivarte, il assure le développement de l'enseigne de vêtements La Halle. En avril 2007, Georges Plassat en avait fait son n° 2 en lui attribuant le poste créé pour l'occasion de directeur général opérationnel.
- le 30/03/09

> HEELYS
Michael W. Hessong est le nouveau PDG des chaussures à roulettes Heelys. Il succède à Donald K. Carroll, démissionnaire après moins d'un an à la tête de la marque. A noter qu'il s'agit d'un retour puisque M. Hessong avait quitté l'entreprise en mai 2008.
Heelys a créé une filiale en France en 2008, un marché où la marque américaine vise la vente de 150 000 paires/an.
- le 30/03/09

> CROCS
John Duerden a été nommé PDG de Crocs, succédant à Ron Snyder. La marque américaine a subi un accroc sérieux en 2008 puisque son chiffre d'affaires (563 millions d'euros) a chuté de 14,8 %.?Les ventes ont baissé tant aux Etats-Unis (- 26,9 %, à 286 millions d'euros) qu'en Europe (- 16,2 %, à 117,7 millions d'euros). La société affiche de surcroît une perte nette de 143,4 millions d'euros contre un bénéfice de 131,4 millions d'euros en 2007. La direction attribue ces résultats à une mauvaise conjoncture et aux effets de change défavorables.
- le 30/03/09

> Décès
M. Lucien Odier, président de la Fédération des Enseignes de l'Habillement (FEH) et vice-président du Conseil du Commerce de France, est décédé. La FEH est le syndicat qui fédère les grandes enseignes succursalistes du vêtement.
- le 30/03/09

> Délais de paiement : Accord de branche dans la chaussure
Dans un communiqué, la FFC (fédération des fabricants de chaussures) fait savoir que dans le cadre de la loi LME, elle a signé un accord de branche, conduit par le Conseil National du Cuir, déterminant les conditions de règlement intervenant entre les signataires de l'accord, et en particulier avec la Fédération nationale des Détaillants en Chaussures de France (FDCF).
" Devant les difficultés prévisibles des détaillants indépendants, la FFC avait accepté d'ouvrir une négociation afin de mettre en place un calendrier échelonné de réductions des délais de paiement.Si tout le monde est bien conscient des difficultés que ce texte de loi apporte, en période critique, à nos entreprises, et en particulier sur la gestion de leur trésorerie, nous sommes satisfaits d'avoir trouvé les termes d'un accord.
En particulier, au-delà du calendrier de mise en conformité avec la loi, nous nous félicitons de l'engagement pris en séance par la FDCF et le Syndicat National du Commerce succursaliste de la Chaussure (SNCC) sur l'article 2.4 : " Les conditions applicables pour les années 2009, 2010 et 2011 ne peuvent être plus avantageuses que les conditions générales de vente figurant sur les bons de commande de l'année 2008. " Et sur l'article 4 : " Aucun avantage financier, sous quelque forme que ce soit, ne peut être exigé par le client pour le seul respect des délais de paiement. " Côté FDCF, on précise que les délais de paiement sont maintenant de 75 jours fin de mois au 1/01/2009. Ils seront de 65 jours fin de mois au 1/01/2010, 55 jours fin de mois au 1/01/2011 et 45 jours fin de mois au 1/01/1012. L'accord est applicable sur toutes les factures éditées après le 1er janvier 2009. Les fournisseurs étrangers ne sont concernés ni par la loi ni par l'accord.
Les accords de paiement passés avec un groupement d'achat sont toujours valables lorsque celui-ci se substitue au détaillant pour régler les fournisseurs. Un détaillant peut dès aujourd'hui s'opposer aux réductions de délais de paiement adressées par ses fournisseurs français en s'appuyant sur cet accord daté du 3 février 2009. Leurs services comptables commencent à en être informés.
- le 28/02/09

> Acquisitions : Royer fait coup double dans l'enfant
On savait le Groupe Royer soucieux d'étoffer son pôle enfant. Ses deux acquisitions successives réalisées en janvier 2009 - celle du Groupe TSS sur le mass market et celle de Mod8/Aster sur le marché qualitatif - le renforcent considérablement.
Le Groupe TSS, développé par Gérard Labat (ex-patron de Bata France puis de Aigle), est un acteur majeur dans la fabrication et la distribution de chaussures enfants sous licence en Europe. Détenant, entre autres, les droits de fabrication et de distribution des produits chaussants sous licence Disney et Warner, le Groupe TSS a réalisé en 2008 un chiffre d'affaires de 21 millions d'euros dont 75 % à l'export avec notamment ses filiales en Grande-Bretagne, aux Pays-Bas, en Italie et en Suède. Cette acquisition fait du Groupe Royer le numéro 1 sur le marché de la licence en Europe. Celui-ci exploitait déjà sur le marché de l'enfant les licences Hello Kitty, Spectacular Spiderman, Ben 10, Star Wars, …).
S'agissant de Mod8 et Aster, les négociations ont duré deux ans. Il est vrai qu'elles impliquaient deux fortes personnalités, Jean- Pierre Renaudin, PDG de Mod8, et Jacques Royer, PDG du Groupe Royer. Le premier a cédé 95 % du capital au second. A ce jour, Mod8 emploie 110 personnes et Aster 46. Ensemble, les deux marques ont réalisé un chiffre d'affaires de 28 millions d'euros en 2008 dont 35 % à l'export.
Jacques Royer a la volonté de faire jouer toutes les synergies possibles avec la marque Kickers. Le site de Blanquefort dans la banlieue de Bordeaux est conservé, mais à terme la production actuelle de petites séries sera abandonnée au profit des usines au Maroc, au Portugal et en Tunisie. Le site de Blanquefort n'abritera plus alors que les bureaux d'études et le développement. Jérôme Lebreton, ex-Kickers, a été nommé directeur général de la Société
M.A. (Mod8 et Aster).
En 2008 le Groupe Royer, en employant 570 salariés, a réalisé un CA de 260 millions d'euros avec 30 millions de paires vendues.La Commission européenne interdit dans l'UE les chaussures contenant du DMF
Face au problème de santé publique engendré par les produits contaminés au diméthyle fumarate (DMF), la Commission européenne a interdit le 29 janvier 2009 la mise sur le marché de meubles et de chaussures contenant du DMF dans l'Union européenne.
Cette décision fait suite à l'arrêté pris en novembre dernier par Luc Chatel, secrétaire d'Etat chargé de l'Industrie et de la Consommation, pour interdire l'importation de sièges ou de chaussures imprégnés de diméthyle fumarate, ciblé sur les cas constatés en France. - le 28/02/09

> Soldes de l'hiver 2009 : Un bilan mitigé à Paris
Comme elle le fait chaque saison, la Chambre de Commerce et d'Industrie de Paris (CCIP) a publié les résultats d'une enquête menée par son Centre Régional d'Observation du Commerce, de l'Industrie et des Services (CROCIS) auprès de 300 commerçants parisiens afin de recueillir leur opinion sur les soldes d'hiver 2009.
Cette enquête est complétée par des entretiens qualitatifs auprès des commerçants de la rue de Rennes (6e arrondissement). Elle offre ainsi des résultats complets et représentatifs de l'ensemble du commerce parisien.
Premier constat : de très fortes démarques pratiquées dès le démarrage des soldes. Malgré une conjoncture économique et sociale défavorable, les commerçants ont ainsi pu écouler en grande partie leurs stocks. Mais les commerçants sont partagés sur les résultats de leur activité durant les soldes :
- un commerçant sur deux est satisfait de cette saison des soldes ;
- près de la moitié des commerçants estime que leur chiffre d'affaires pendant les soldes n'est supérieur que de 10 % au chiffre d'un mois ordinaire. Les démarques ont permis d'augmenter les ventes en volume. En revanche, les chiffres d'affaires n'ont pas augmenté dans la même proportion en raison des prix bas pratiqués ;
- 48 % des commerçants considèrent que leur résultat a été inférieur à la période des soldes de l'hiver précédent. Première raison invoquée : la crise économique et ses effets sur le moral des consommateurs. Par ailleurs, " l'effet soldes " des premiers jours n'a pas suscité le même enthousiasme que dans les années passées.
Si la majorité des commerçants est satisfaite des nouvelles modalités fixées par la loi, quelques inquiétudes demeurent quant à l'organisation des périodes de soldes flottants. Près d'un tiers des commerçants interrogés y renoncera en raison du manque d'information sur les modalités d'application de la loi. Par ailleurs, les grands magasins affichent une satisfaction nettement supérieure concernant cette saison des soldes, avec une activité en hausse par rapport à l'hiver dernier.
- le 28/02/09

> Mouvements : HUSH PUPPIES. La marque originelle du groupe Wolverine a recruté 4 agents multicartes et un représentant exclusif, tous spécialistes de la chaussure. Ils se partageront l'ensemble du territoire. Ils reporteront à Thierry Roger, responsable commercial de Hush Puppies. Objectif de la marque : 100 nouveaux comptes clients ouverts et une hausse des prises d'ordres de 55 % en 2009.
- Paris, Région Parisienne, Nord : Julien Durand
- Nord-Est : Stéphane Mougel
- Sud-Est : Julian et Jacques Arie
- Sud-Ouest : Philippe Barrière
- Nord-Ouest : Alain Levivier
ADIDAS. Sandrine Retailleau est la nouvelle directrice marketing Sport Style d'Adidas. Elle sera chargée du développement et des activités marketing des gammes de la division Sport Style. Elle est placée sous l'autorité d'André Maestrini, directeur général d'Adidas France. Agée de 43 ans, elle a travaillé pour La Redoute, Timberland France et Europe et dernièrement elle était consultante pour sa société Mode et Participation.
SEBAGO. Eric Mallet, agent de la marque Sebago pour la France pendant plus de vingt ans, a pris sa retraite. Rappelons que la marque Sebago avait rejoint en 2008 le pôle " Heritage Brand Group " (comprenant également les marques Caterpillar et Harley Davidson) du groupe Wolverine. Suite au départ d'Eric Mallet, la commercialisation et le marketing de Sebago sont confiés au pôle " Heritage Brand Group ".
Michel Guth, directeur commercial des marques du pôle " Heritage Brand Group ", et Laurence Bry, responsable Marketing / Communication / Publicité, se voient ainsi confier la marque Sebago en plus des marques Caterpillar et Harley-Davidson Footwear.
A l'occasion de cette réorganisation, l'équipe commerciale a été renforcée avec l'arrivée de Laurent Colombani et Cécile Wander, respectivement aux postes de responsable Grands Comptes et responsable du secteur Nord-Est.
A+W SHOES GmbH & Co. KG (Jana). Michael Romberg, 34 ans, a été nommé gérant à compter du 1er janvier 2009. En 2000, après une période de trois années d'activité commerciale pour la société Wortmann KG, il rejoint a+w shoes, une entreprise commune des groupes ara et Wortmann. Il y est responsable, depuis cette date, de la gestion de produit, de la distribution et du marketing. Dans le cadre de ses fonctions, son rôle a été déterminant dans le développement réussi de la marque Jana.
- le 28/02/09

> 1er-3 mars aux Docks Paris : Mess Around II dans les starting-blocks
Après la première session qui s'est déroulée du 1er au 3 février, les regards se tournent désormais vers la seconde session de Mess Around qui aura lieu du dimanche 1er au mardi 3 mars, toujours aux Docks Paris. Peu d'exposants en février reviennent en mars, ce qui est normal puisque le salon fonde sa pertinence sur la segmentation de son offre. Cette deuxième session Automne-Hiver 2009 devrait accueillir environ 250 marques dans les trois halls des Docks Paris, sachant que l'un des trois accueillera des exposants, mais surtout les espaces presse, restauration et exposition.
Mess Around II accueillera principalement des marques " adultes " telles que celles des groupes Mephisto, Muratti, Pindière, Adige, Samson, Luxat, Ara, Cléon, Rieker, etc. Autres marques attendues : Azurée, Latitude Femme, Mustang, Lollipops, Xti, Eject, One Step, Esprit, Minnetonka, José Saenz, Pikolinos, Fluchos, Dorking, etc.
Enfin, il convient déjà d'évoquer la 3e session de Mess Around cette année, celle de juillet2009 ! Pour l'instant, elle reste en pointillés puisque l'organisateur ne se lancera dans cette aventure qu'à concurrence de 70 à 80 exposants. Si le challenge est relevé, Mess Around III pourrait partager un hall de la Porte de Versailles avec Before by July, le nouveau salon de la Fédération du prêt-à-porter féminin qui se tiendra du 5 au 7 juillet prochains. Jean-Paul Le Roux, organisateur de Mess Around, estime qu'exposer en juillet peut permettre de recevoir une clientèle nouvelle et de peaufiner les collections Printemps-Eté 2010 avant la session de septembre. - le 28/02/09

> Communication : Tamaris fait le forcing en 2009
Tamaris (Groupe Wortmann) augmente son budget publicitaire pour 2009 de plus de 5 millions d'euros à l'opposé de l'évolution générale sur les marchés européens. Le Groupe Wortmann veut ainsi soutenir fortement ses clients et partenaires dans une situation difficile pour tous les acteurs. Avec cette augmentation, le budget publicitaire de Tamaris est le plus important de toutes les entreprises allemandes de production de chaussures. Elle permet à Wortmann de faire un grand pas en avant, orientant ainsi la marque vers l'art de vivre. Tamaris augmentera cette année encore nettement sa présence dans les médias. Non contente de s'implanter plus fortement sur le marché allemand, Wortmann investira notamment dans les marchés internationaux. Après avoir largement développé la marque en Belgique, au Luxembourg, aux Pays-Bas, au Danemark et en Angleterre, elle va jeter son dévolu sur d'autres pays. La campagne Tamaris touche plus de 600 millions de consommateurs par an.
La stratégie de communication montre en outre que la communication via les relations Presse dans les principaux médias internationaux se perçoit de plus en plus au niveau des points de vente. Ce sont surtout les clients qui réservent une large place à Tamaris dans leur collection qui profiteront de l'augmentation du budget.
Wortmann fait le pari que la proportion de magasins monomarques et multimarques, ceux qui commercialisent seulement de 4 à 6 marques, prendra plus d'importance sur le marché de la chaussure. Avec les partenariats opérationnels de Tamaris, Wortmann permet de se différencier et de se positionner sur le marché. Ce système a déjà prouvé que les magasins existants pouvaient accroître leur chiffre d'affaires grâce à une présentation compétente de la marque.
- le 28/02/09

> Le groupe Ara reprend Salamander
Le fabricant allemand Ara a acquis la société Salamander mise en liquidation judiciaire par la holding Egana-Goldpfeil Europe à Offenbach. La transaction comprend la totalité des parts de Salamander GmbH et de ses filiales étrangères. Par ailleurs, les droits sur les marques Salamander et Lurchi (chaussures pour enfants) seront repris par Ara. L'entreprise devrait être cédée début février 2009. Les 51 magasins allemands seront placés sous le management du groupe Klauser, un succursaliste allemand dans lequel Ara possède des parts.

Cette reprise de Salamander par Ara ne devrait pas avoir de conséquences sur le fonctionnement de la filiale française présidée par Frank Boehly.
- le 24/01/09

> Charles Jourdan chez Royer
Le Groupe Royer constitue peu à peu un pôle luxe comprenant de grands noms de la chaussure : Stéphane Kélian et Charles Jourdan en marques propres, Patrick Cox en licence. Mais le plus difficile reste à faire pour le groupe de Fougères : prouver que ces marques au passé prestigieux peuvent encore s'exprimer sur un marché où les consommateurs sont devenus plus opportunistes.
Mais l'on ne peut que se féliciter de la énième chance de renaissance donnée à Charles Jourdan, sans conteste la marque de chaussures femme la plus prestigieuse en France.
Elle revient de loin puisque le repreneur qu'avait choisi le tribunal de commerce de Romans le 6 mars 2008 suite à la liquidation prononcée le 17 décembre 2007, le fonds d'investissement Finzurich, avait été évincé le 13 novembre dernier pour n'avoir versé que 10 % des sommes dues. Cette fois, le nouveau propriétaire de la marque, le Groupe Royer, n° 1 français du négoce de chaussures sous licence, a les moyens de ses ambitions.
Concrètement, le Groupe Royer s'est allié à la société Dyag (marques Beefly et Butterfly, licences Jean Louis Scherrer et Balmain) pour acquérir les droits pour la France de Charles Jourdan. Une filiale commune doit être créée, " Jourdan 1921 ". La création d'un atelier à Romans est également prévue, lequel disposera gratuitement du matériel de production de l'ancienne entreprise. Son exploitation sera confiée à la société Yann Bastien, une entreprise de Romans spécialisée dans la fabrication de chaussures haut de gamme.
Les actifs de la société et ses sept boutiques (Paris, Lyon, Marseille, Toulouse, Bordeaux) ont été cédés pour 2,41 millions d'euros.
Autres informations concernant le pôle luxe du Groupe Royer : une boutique Stephane Kélian, devrait ouvrir au printemps 2009 rue François-Ier à Paris et le groupe a acquis en novembre la licence mondiale de la marque Patrick Cox.
En 2008, le groupe avec ses 570 salariés a réalisé un chiffre d'affaires de 260 millions d'euros pour 29 millions de paires vendues, dont 30 % à l'international. Il vise un chiffre d'affaires de 500 millions à l'horizon 2012.
- le 24/01/09

> Hasley passe chez Samson
A l'issue de ses difficultés rencontrées depuis plusieurs saisons, l'entreprise Hasley a finalement été liquidée en décembre par le tribunal de commerce de Rennes et a fermé ses portes. Ses 80 salariés ont été licenciés. Mais la marque a été reprise par Samson, qui a pu récupérer en outre les matières premières, les formes et le stock de produits finis.
Samson a été choisi par le tribunal de commerce en raison de sa volonté de produire les prochaines collections Hasley en France, dans son usine de Saint-Léger-sous-Cholet (49). Pour Samson, la reprise d'Hasley arrive à point nommé dans un contexte économique dégradé, où la charge de la production de l'entreprise subit comme d'autres les effets de la crise. L'arrivée de cette marque prestigieuse dans la chaussure confort doit assurer la pérennité des emplois chez Samson. Hasley complète le portefeuille " bien-être " de Samson déjà fort des marques Ombelle, Artika Soft et Elantine.
L'urgence désormais consiste à concevoir une collection Hasley Automne-Hiver 2009/10 alors que l'entreprise dispose de très peu de temps.?Elle sera présentée sur Mess Around II (1er-3 mars) puis sur le Micam et la GDS. Bernard Quénéhervé, PDG de Samson, précise vouloir assurer la continuité de la marque en la modernisant mais sans rupture avec le passé afin de ne pas décevoir les clients Hasley.
- le 24/01/09

> Colonnier Coiffard et Pedi Girl reprennent ensemble les marques J. Métayer et Trinity
L'entreprise J. Métayer de Begrolles-en-Mauges (49) a fermé ses portes et les derniers salariés ont été licenciés. Mais ses marques J. Métayer et Trinity ainsi que les carnets de commandes ont été cédés par le tribunal de commerce à deux repreneurs, les sociétés Colonnier Coiffard (marques Geo Reino, GF Confort, Hidalgo, Amoïa) et Pedi Girl. Une société commune à 50/50 exploitera les nouvelles collections.
- le 24/01/09

> Mouvements : GROUPE ROYER.
Le groupe Royer a procédé à plusieurs nominations à des postes de direction :
- Eric Lechat (41 ans) a été nommé directeur général du Pôle Mass Market qui regroupe les circuits de distribution GSA et GSS et de très nombreuses marques (Dim, Hello Kitty, Naf-Naf, Rica Lewis, Babar, Star Wars, etc.).
Avant de rejoindre le Groupe Royer, Eric Lechat occupait le poste de directeur général du Groupe Carlzeiss Vision France et Espagne.
- Jean-Baptiste Mayer (40 ans) occupe le poste de directeur financier. Jean- Baptiste Mayer était auparavant le directeur financier des opérations et du planning de Nike France.
- Franck Auduteau (41 ans) prend la Direction de la marque Converse, la plus grosse pépite du groupe. Franck Auduteau a travaillé pour Quiksilver et Roxy avant de se tourner vers la marque Rossignol en qualité de directeur commercial.
- Enfin, Anne Cirio (42 ans) prend en charge la Direction des Ressources humaines du Groupe Royer après avoir occupé le même poste au sein de Darjeeling, filiale du Groupe Chantelle.
- le 24/01/09

> CNC.
Au cours de leurs assemblées générales du 18 décembre 2008, les membres du Conseil National du cuir et de la Semaine Internationale du Cuir ont procédé à des élections statutaires.

Conseil National du Cuir
Réélu en tant que président :
M. Paul Batigne, président de l'Union de la Mégisserie Française.
Elu en tant que trésorier :
M. Raymond Sieffert, représentant du Syndicat National des Matériels & Articles de Protection " SYNAMAP ".
Elu en tant que secrétaire :
M. Pierre Waintraub, président de la Fédération Française de la Maroquinerie, Articles de Voyages, Chasse-Sellerie, Gainerie, Bracelets Cuir

Semaine Internationale du Cuir
Réélu en tant que président :
M. Paul Batigne, président de l'Union de la Mégisserie Française.
Elu en tant que trésorier :
M. Daniel Belliard, président du Syndicat Général des Cuirs et Peaux.
Elu en tant que secrétaire :
M. Frank Boelhy, Syndicat National du Commerce Succursaliste de la Chaussure
Le Conseil National du Cuir (CNC) regroupe 20 Fédérations et Syndicats nationaux de la filière française du cuir, représentatif de la production, de la transformation, de la fabrication et de la distribution du cuir et des produits en cuir.
- le 24/01/09

> Péché d'amour partenaire de la Croix-Rouge française
Avec l'opération " Tes pieds ont grandi, pas tes chaussures ", Péché d'Amour s'allie à la Croix-Rouge française pour chausser des petites filles issues des familles défavorisées que l'association aide tout au long de l'année. Il s'agit d'une première dans l'univers de la chaussure pour enfants. La marque de chaussures tendance pour enfants vise depuis 20 ans les petites filles avec un coeur de cible de 3 à 10 ans. Elle souhaite traduire sa réussite dans un engagement citoyen de long terme, en lien avec la Croix Rouge Française. Cette se concrétisera se traduira dès la rentrée 2009 par l'organisation dans les boutiques distributeurs d'une collecte de chaussures portées mais en bon état afin qu'elles bénéficient d?une seconde vie aux pieds d?autres enfants défavorisés.
- le 24/01/09

> SALONS
1er-3 février et 1er-3 mars aux Docks Paris
Mess Around : plutôt deux fois qu'une
Sa première édition de septembre dernier bien digérée, Mess Around s'apprête à connaître un second baptême du feu en deux épisodes : une première session dédiée à l'enfant et au sportswear pour une cible plutôt mode (chausseurs, habilleurs, jeanneurs) se déroulera du dimanche 1er au mardi 3 février, une seconde session consacrée à l'enfant et à l'adulte (cible : chausseurs mode et chausseurs traditionnels) suivra un mois plus tard, du dimanche 1er au mardi 3 mars.
Les sessions cumulées de février et mars 2009 devraient rassembler 65 % d'exposants de plus que la seule édition de septembre 2008. On peut donc penser que le partage de Mess Around pour s'adapter à la segmentation du marché lui est bénéfique, mais le salon de la chaussure des Docks Paris Porte de la Chapelle profite aussi de la réussite quasi inespérée de sa première édition.
Côté visiteurs, les difficultés de l'heure rendent les organisateurs prudents dans leurs prévisions, comptant sur le même nombre de visiteurs sur chacune des deux sessions que lors de la première édition, soit quelque 3 200 visiteurs, dont une part de visitorat étranger attendue supérieure aux 10 % de septembre dernier, notamment pour la session de février. A noter que Mess Around se tiendra pour partie en même temps que les salons de mode de la Porte de Versailles.
Pour sa première session, début février, le salon annonce un plateau d'exposants assez riche, avec notamment Nike pour sa ligne " 6.0 ", Converse, Dr. Martens, Camper, Birkenstock, El Naturalista, Kickers, Osiris, Jump, IKKS, Kenzo, Primigi, Naturino, Agatha Ruiz de la Prada, Smiley, etc. Pour la seconde session, début mars, on trouvera Mephisto, les marques de Pindière, Pikolinos, Elizabeth Stuart, Pare Gabia, Bocage, Minnetonka, Azurée, Callaghan, etc. Au total sur les deux sessions, Mess Around promet plus de 300 exposants.
- le 24/01/09

> 31 janvier-2 février à Paris expo - Porte de Versailles
Sur Accessoire Avenue : sacs, chaussures, etc.
La seconde édition d'Accessoire Avenue, qui regroupe le Salon de la Maroquinerie et le Midec, aura lieu à la Porte de Versailles du 31 janvier au 2 février dans le cadre de Paris Capitale de la Création. Le salon mixera les univers du sac, de la petite maroquinerie, de la chaussure, des foulards, des chapeaux, des gants, des parapluies, des bagages, etc.
Les chausseurs qui feront le déplacement pourront découvrir sur Accessoire Avenue outre des stands de chaussures, toute une offre de sacs à main.
- le 24/01/09