Les marques / La stratégie /

Les sandales de sport Teva arrivent en ville

 

Les sandales de sport ont commencé à flirter avec le marché français voici cinq ou six ans mais sans vraiment s’imposer. Des "signes extérieurs d’émergence" se manifestent cependant aux Etats-Unis et, plus significativement, en Europe qui laissent penser que ce produit pourrait trouver sa voie dans l’Hexagone dès cet été. La marque américaine Teva, qui inventa le concept il y a une quinzaine d’années et qui est leader mondial (elle détient 80% de parts de marché aux Etats-Unis), est en première ligne depuis le mois d’avril par l’intermédiaire de la société CBD International, son distributeur en France, lequel vise rien moins qu’un volume de 500 000 paires dans les deux ans. En fait, la sandale Teva ("Nature" en hébreu), avait fait une incursion de ce côté-ci de l’Atlantique au milieu de la décennie mais le marché n’était pas mûr.

On doit ce produit très typé et à la technicité éprouvée à un guide de rivière dans le Grand Canyon du Colorado, Mark Thatcher, soucieux de solutionner les problèmes de marche dans l’eau vive liés à la pratique du rafting, canyoning, kayaking... Il eut l’idée de superposer une semelle technique de chaussure de sport à une sandale, puis, par améliorations successives, il en fit un produit très performant avec, notamment, une adhérence et un confort optimum de la semelle grâce à un apport de polymères de multiples densités et un maintien latéral du pied en tractions verticales ou horizontales dans des conditions extrêmes grâce à un système breveté de strapping (attaches). Le produit originel a été adapté à d’autres fonctions comme la marche en montagne, le bateau et la ville.

Une collection de sandales sportives pour la ville - et de tongs, également techniques - est née destinée à toute la famille (les enfants et les 15-40 ans en priorité), en nubück, cuir ou nylon dans de multiples coloris et imprimés dans une gamme de prix de 30,33 à 106,71e (199-700F). Teva cible une distribution sélective, magasins de sport et chausseurs branchés. 

Ü CBD International, qui se définit comme une "structure de distribution indépendante pan-europénne", est une jeune société créée en 1998 par Guy Rapp, qui ne manque pas d’états de service dans la chaussure. Il fut en effet successivement directeur général des filiales européennes de Timberland et de L.A Gear. 

Outre Teva, CBD International a la responsabilité du développement de plusieurs marques américaines, australienne et suédoise, en France et/ou en Europe : 

Ü Simple (américaine - chaussures de sport et de ville inspirées de la philosophie néo-beatnik) ;

Ü UGG (australienne - prononcer "eugue", une botte déstructurée après-surf en mouton retourné) ;

Ü Tretorn (suédoise - chaussure de sport-mode à semelle caoutchouc) ;

Ü L.B. Evans (américaine - des chaussures "indoor", en fait des mocassins indiens) ;

Ü Perry Ellis (américaine - des chaussures de sport-mode).