Les marques / La stratégie /

Des chaussures Lafuma

 

Lafuma affiche ses ambitions dans la chaussure. Après avoir acquis des marques techniques en 1995 (Le Chameau, Millet) et 1998 (One Sport), le spécialiste de l’outdoor lance sa propre collection de chaussures de montagne, randonnée et sports actifs destinée au grand public en y introduisant ses valeurs habituelles (confort, performance, innovation et design). Avec ses deux formes spécifiques (homme et femme), elle s’est attachée à la recherche d’une différenciation technique caractérisée par trois innovations : 

- "Lace-Lock", un système de blocage de lacet associé à des passes lacets spécifiques permettant le serrage et l’ouverture rapide de la chaussure ; 

- "Strap’in", un système de serrage de la cheville par sangle, permettant de mémoriser l’ajustement ; - 

- "Stabiflex", un système conçu pour soutenir le pied en respectant les zones d’appui tout en apportant une souplesse au niveau de l’articulation métatarsophalangienne.

Les chaussures Lafuma utilise également la membrane Gore-Tex et la semelle Vibram.

La collection se partage en quatre familles de produits : multi-activités (balade active, VTT...), balade (marche et petite randonnée), randonnée (de la plaine à la moyenne montagne) et grande randonnée-trekking. 

Le développement de cette collection de chaussures positionnée dans la gamme 45,73 / 121,96 e (300 / 800 F) et qui a été présentée à l’ISPO à Munich en ce mois d’août 1999 a nécessité un investissement de 0,3 million d’e (2 MF) hors communication. Lafuma vise un volume de 30 à 40 000 paires la première année. 

Ü Le chiffre d’affaires du pôle chaussure de Lafuma devrait atteindre de 12,2 à 15,2 millions d’e (80 à 100 MF) à l’horizon 2005, dont la moitié réalisée à ll’international.

BREVES

Ü Après avoir créé Un Matin d’été en 1992 chez J.B Martin puis relooké Cosmo Paris en 1996, les duettistes Philippe Morvan et Frank Decavele lancent pour le Printemps-Eté 2000 La Vie est belle, une marque "femme" positionnée dans les gammes moyennes supérieures (90,71 / 105,95 e - 595 / 695 F). On pourra la découvrir au Midec puis à la GDS et à l’Espace Champerret.

Ü Après quelques tests réalisés sur l’Hiver 1999/2000, Royer Licences lance officiellement sa licence Balmain homme pour le Printemps-Eté 2000. Il s’agit d’une collection Ville moderne dans une gamme de prix 76,22 e / 106,71 e (500/700 F)destinée aux chausseurs