Les marques / La stratégie /

Bientôt une nouvelle marque chez Labelle

 

Une nouvelle marque haut de gamme de sportswear féminin destinée à une jeune femme moderne va être lancée par le Groupe Labelle pour l’Automne-Hiver 2000/2001. D’un concept nouveau, annonce le fabricant normand, elle marquera l’"arrivée de la campagne à la ville" et sera minimaliste au plan des coloris : noir, gris et blanc l’été

Ü L’Institut Louis Harris commercialise l’Adoscope, un programme d’étude en souscription consacré au suivi régulier de la cible adolescente, "calvaire des annonceurs". Il est fondé sur des études qualitative (trois réunions de groupe par an) et quantitative (600 ados interrogés quatre fois par an) et devait être étendu à l’Europe dès ce mois de septembre. L’Adoscope fait apparaître un certain désenchantement de la cible par rapport à la vie sociale et politique mais aussi, en réaction, un intérêt certain pour la consommation vécue comme un moyen de sortir de la monotonie quotidienne. 

Ü Une base de données est en train de se constituer sur les 15-25 ans. Elle s’appelle I Base et ambitionne de collecter quelque 1,2 million d’adresses d’ici fin 2000 via la presse étudiante, les bureaux d’élèves, les salons et les écoles. Avec plus de 1 000 critères (études, style de vie, équipement…), elle renseignera les annonceurs sur les achats futurs des 15-25 ans et sur les enseignes les plus fréquentées.

Ü Selon une étude du CREDOC, les comportements d’achats des hommes et des femmes ne sont pas absolument uniformes. S’il existe certaines convergences (besoin de sécurité, d’information et de qualité, la sensibilité au prix), les femmes sont plus incitées à l’achat quand la marque soutient une cause humanitaire et sont plus réfléchies, recherchant le bien-être et le confort. Les hommes, plus que les femmes, voudraient augmenter leurs achats ludiques et ils privilégient l’innovation technologique. Enfin, les hommes apprécient la négociation et le marchandage alors que les femmes préfèrent fouiller et dénicher la bonne affaire.

Ü Le CEPS (Centre d’Etude et de Prospective Stratégique) associé à Andersen Consulting se sont essayés à dresser un portrait robot du consommateur européen. Les achats des 400 millions d’Européens convergent dans les domaines du luxe, de l’habillement, des loisirs, de l’ameublement et de la restauration rapide